Gravure ancienne : Les 5 points pour une bonne expertise

gravure ancienne expertis et estimation gratuite en ligneDemander une estimation d’une gravure

Les 5 points pour expertiser une gravure.

Faisant appel à une grande technicité, l’art de la gravure a la cote auprès de galeristes et collectionneurs passionnés d’art graphique. Si l’expertise professionnelle reste la meilleure solution pour authentifier et dater une pièce de gravure ou d’estampe originale, les cinq points suivants pourront rassurer ou au contraire, alarmer le néophyte.

  • L’époque, le pays d’origine, un courant artistique

Comme tout objet d’art, l’estampe révèle des motifs et des textes. Ces derniers seront déterminants, car ils doivent coïncider avec la période à laquelle l’estampe a été créée. Ainsi, on saura vérifier l’authenticité de la pièce en elle-même en repérant le courant artistique à laquelle elle appartient.

De même, le pays d’origine d’une estampe sera révélateur dans son authenticité. Ceci, car la plupart des œuvres d’art raconte l’histoire de son pays. Que ce soit à connotation religieuse, politique ou symbolique, l’expertise d’une estampe sera facilitée par le pays évoquée par ses dessins.

  • La technique à la main

La valeur d’une estampe sera d’autant plus importante lorsqu’il s’agit d’une pièce exécutée manuellement. En effet, les techniques de l’estampe modernes font généralement appel à l’utilisation de plusieurs machines. Celles faites à la main seront les plus valeureuses compte tenue des heures passées à inciser et creuser. On les reconnaît à l’irrégularité de la trame d’impression, de la profondeur et des noirs. Les reproductions modernes présentent une trame régulière et une surface parfaitement lisse.

Le papier

La qualité du papier (texture, grain, poids…) est typique d’une époque et des lieux de production. L’analyse du filigrane du papier permet souvent de le dater et d’en déterminer l’origine.

Bon à savoir : il n’est pas recommandé d’acheter une gravure déjà encadrée, puisqu’il sera difficile d’en examiner le papier.

  • La signature de l’artiste

Lorsque la technique de la gravure s’est vu progressivement remplacée par la photographie et que les estampes sont progressivement montés au rang des beaux-arts, les artistes qui utilisaient encore cette technique se sont mis à apposer leur signature sur la matrice. Plus tard, chaque tirage des tirages en édition limitée a également été numéroté. Ces éléments pourront donc vous renseigner sur l’origine et l’authenticité des gravures.

  • L’état de conservation

Il faut savoir qu’une gravure ancienne doit inéluctablement présenter des dommages laissés par l’épreuve du temps : rousseurs, déchirures, tâches, petits trous, moisissures… Lorsque la pièce est beaucoup trop dégradée, une restauration par un professionnel peut être demandée, et celui–ci sera tenu de signaler tous les défauts corrigés… Autrement dit, toujours se méfier d’une gravure « ancienne » qui présente un aspect neuf et sans document de restauration.

 

Demander une estimation d’une gravure

WordPress Backup