Meubles anciens : Les 4 points a savoir pour une bonne expertise

expertise meuble ancien

Demander une estimation de votre meuble ancien

Au-delà d’un phénomène de mode, le meuble ancien fait aujourd’hui l’objet d’un véritable engouement non seulement de la part de collectionneurs avertis, mais également de particuliers séduits par son charme et son authenticité. Commodes Renaissance, armoires, buffets, bahuts, vitrines, bibliothèques, vaisseliers ou fauteuils Louis XV peuvent s’harmoniser sans peine avec une décoration baroque, rétro, romantique ou campagnarde.

Aujourd’hui, collectionneurs et amateurs de meuble ancien recherchent particulièrement les modèles qui datent des 17e et 18e siècles. C’est le cas du « Badminton Cabinet » qui est un exemplaire unique fabriqué au 17e siècle en Florence. Il s’est vendu chez Christie’s de Londres à 27,5 millions d’euros. En mai 2015, une table circulaire George IV dorée avec incrustations d’ébène et de pierre dure de 1825 a trouvé acquéreur pour plus de 78 000 euros chez Sotheby’s de Londres. Ces résultats démontrent l’importance de l’expertise et estimation de meuble ancien, un processus permettant de déterminer avec précision l’authenticité de chaque objet ainsi que sa valeur approximative au prix du marché actuel. Il est plus facile de vendre un meuble dont vous connaissez l’époque de fabrication et éventuellement l’artisan qui l’a conçu. Des artistes réputés ont laissé en héritage des meubles anciens qui témoignent de leur savoir-faire et de la finesse de leur ouvrage. C’est le cas d’André Charles Boulle qui était l’ébéniste attitré du roi Louis XVI.

Si vous envisagez d’acquérir un meuble ancien qui vous a particulièrement plu, le fait de passer par une expertise et estimation de meuble ancien vous permettra de connaître l’origine de la pièce et sa rareté. Et si vous êtes déjà l’heureux propriétaire d’un meuble ancien, cette expertise offre une garantie supplémentaire en cas de revente et vous permet de fixer le prix auquel vous serez susceptible de trouver acquéreur. Vous pouvez faire confiance à nos commissaires-priseurs et nos spécialistes des meubles anciens pour estimer la valeur de vos trésors, et ce, à titre gratuit.

Les 4 points à savoir pour expertiser un meuble ancien

Les meubles anciens, s’ils sont authentiques, ont énormément de valeur. S’il est indispensable d’avoir des connaissances approfondies pour faire une expertise et estimation de meuble ancien, il existe quelques points essentiels que toute personne qui désire acquérir ce type de mobilier doit connaître.

  • L’estampille, le premier point à vérifier

La présence de l’estampille ou de la marque de l’ébéniste qui a fabriqué le meuble est un gage d’authenticité pour les meubles qui datent de 1751 à 1791. L’emplacement de l’estampille varie suivant le type de meuble. Ainsi, pour une armoire, elle peut se trouver sur la tranche de la traverse intérieure. Pour une commode à plateau en bois, elle peut être inscrite sur la tranche d’un tiroir ou encore sur le montant ancien. La présence d’une estampille augmente considérablement l’estimation du prix d’un meuble ancien, c’est pour cette raison que les faussaires inscrivent parfois de fausses estampilles sur des copies. Afin de vérifier la véracité de l’estampille inscrite sur le meuble ancien, il convient de le comparer avec un modèle dont l’authenticité ne fait pas de doute. La forme, l’écartement des lettres et leurs dimensions doivent coïncider en tout point à celle de l’estampille de référence. Pour éviter toute déconvenue, il est plus prudent de confier l’expertise et estimation de meuble ancien à un professionnel.

  • Les cannelures et les sculptures, un moyen de distinguer les meubles anciens

Tous les meubles anciens ne possèdent pas d’estampille. Afin d’estimer la réelle valeur d’un meuble, vous devez faire attention à l’aspect des cannelures et des sculptures présentes sur les meubles. Si celles-ci arborent une ligne parfaite, vous devez vous méfier. En effet, les artisans d’autrefois travaillaient uniquement à la main, et malgré tout leur talent il y a toujours quelques petites imperfections. Sur un meuble ancien, le décor sculpté ressort par rapport à la surface de la planche. Si elle est creusée, cela signifie qu’elle a été fabriquée tardivement. Si la sculpture du meuble ancien est grasse, en d’autres termes, si elle est fouillée, dégagée et proéminente, cela signifie qu’elle est de bonne qualité. Ce qui peut augmenter sa valeur et son prix.

  • L’usure, une preuve d’ancienneté pour un meuble

Plus un meuble est ancien, plus il a de la patine, il porte sur lui les traces laissées par le temps. La patine naturelle d’un meuble doit être foncée, et homogène. Sur certains meubles qui sont souvent déplacés comme les tables, les chaises et les tabourets, l’usure se remarque sur le bout des pieds, la partie du meuble qui subit le frottement du sol. La présence de la patine et de l’usure estune preuve de l’ancienneté d’un meuble.

  • La technique d’assemblage, une preuve décisive

Afin de savoir si un fauteuil est estimé à sa juste valeur, vous pouvez vérifier la technique d’assemblage utilisé par l’ébéniste. Si le meuble date d’avant le 19esiècle, les éléments qui le composent doivent être fixés par un système de chevillage et non collés entre eux. Vous trouverez ces chevilles à tous les points d’attache du meuble, soit du côté extérieur, soit du côté intérieur. Si le meuble date du 19esiècle, la technique d’assemblage utilisée est le collage. Toutefois, les points d’attache sont renforcés par des équerres et des vis. Seule une expertise fiable du meuble ancien permet réellement d’estimer sa vraie valeur.

 

 

WordPress Backup