Expertise Peinture ancienne : Les 7 points pour les peintures anciennes

p2Demander une estimation d’une peinture ancienne

Les 7 points pour expertiser les peintures anciennes

Les peintures anciennes ont le mérite de relativement valoir. Mais pour lever le doute sur cette véritable ancienneté, il est bon de se pencher sur les détails de la toile.

Si les méthodes utilisées pour expertiser professionnellement les peintures anciennes sont très techniques et font appel à des connaissances scientifiques, certaines caractéristiques peuvent déjà vous donner une idée. Voici les 7 points à prendre en compte…

  • La concordance avec l’histoire

Dans un premier temps, la connaissance de l’histoire de l’art n’est pas superflue pour expertiser une peinture. L’étude des lignes, du message, des sujets et des scènes permettent de confirmer la concordance entre la date prétendue de la toile et de sa véritable année de naissance. Car les courants et mouvements artistiques jouent un grand rôle dans l’expertise des tableaux.

  • Les craquelures

Une étude sous microscope révèlera si le tableau contient des craquelures. En fonction de son époque et des techniques de peinture et de conservation utilisées en ce temps dépendront les types de craquelures. On notera si elles sont profondes ou superficielles. Cette étude définira également s’il ne s’agit pas de fissures artificielles.

  • Les pigments

Les matériaux utilisés pour obtenir les couleurs dépendent également du peintre et des années de son vivant. Selon les caractéristiques de chaque période donc sera déterminée l’authenticité d’une pièce. Ainsi, il est bon à savoir que la pureté et les dimensions des pigments diffèrent selon les périodes ; et leur cristallinité est spécifique.

  • Les fonds

Souvent, les anciennes toiles sont sujettes à des restaurations. Certaines retouches sont nécessaires dus aux dommages et séquelles que le temps ou le transport a causés sur les œuvres. Ces retouches seront donc examinées et étudiées durant l’expertise.

  • Les restaurations

Chaque artiste, chaque type d’œuvre et chaque courant artistique avait son fond. L’étude de ce dernier permettra de confirmer la véracité d’un tableau. Si les peintures d’icônes russes étaient sur du bois traité ou du cuivre, on notera que les peintres du XVIIIème et XIXème siècle utilisait de plus en plus le carton et des fonds plus ordinaires.

  • La conservation

Les techniques de conservation dépendent également de chaque siècle. On sait que les peintres du mouvement romantique n’utilisaient pas de vernis, par exemple. Certains matériaux utilisés sont donc révélateurs sur la véritable valeur d’une peinture.

  • Le châssis

Si des toiles sont dénudées de leur support et enroulées sur elles-mêmes, plusieurs tableaux ont encore le privilège de tenir sur leur châssis. L’étude de ce cadre permet de valoriser encore plus la pièce. Des techniques de datation sont appliquées pour vérifier la date présumée.

Demander une estimation d’une peinture ancienne

WordPress Backup