Porcelaine : Les 5 points a savoir pour une bonne expertise

porcelaine-jpgDemander une estimation d’une porcelaine

Les cinq points à savoir pour expertiser une céramique en porcelaine

Le terme porcelaine désigne une céramique fine et translucide, fabriquée à base d’une pâte de kaolin. La Chine maîtrise sa technique de fabrication dès le 12esiècle. En France, Sèvres et Limoges sont réputées pour la qualité et l’exception de leurs œuvres. Les porcelaines allemandes et polonaises sont également appréciées pour leur finesse.

  1. Une pâte à la couleur blanche naturelle
    La vraie porcelaine se fabrique avec du kaolin, une sorte d’argile qui se compose essentiellement de silicates d’aluminium et d’oxyde de fer, d’où sa couleur blanche naturelle. Elle se distingue de la porcelaine à pâte tendre, également appelée porcelaine anglaise, qui est réalisée avec de l’argile mélangée à de la friture de verre.
  2. Porcelaine ancienne ou non, c’est la question qui se pose
    Comme la technique de fabrication de la porcelaine est assez répandue, il n’existe pas réellement de « fausse » porcelaine, mais plutôt de porcelaines contemporaines et anciennes. Véritables objets de collections, ces dernières coûtent souvent très cher (en 2010, la maison de vente aux enchères londonienne Bainbridges a vendu une vase en porcelaine d’époque Qianlong pour un montant de 30 millions d’euros). Cette forte valorisation des porcelaines anciennes a favorisé la multiplication des copies qui sont des reproductions très similaires.
  3. La présence d’amalgames pour distinguer une porcelaine ancienne
    Le plus souvent, les experts distinguent les porcelaines réalisées avant et après 1912. En effet, avec la mécanisation des processus de raffinage du kaolin, les années 1900-1910 constituent une transition pour la technique de production de la porcelaine. Depuis cette période, le kaolin utilisé ne comprend pratiquement plus de fer, ce qui a permis d’éliminer les amas d’oxydes ferriques – sous forme de creux aux bords arrondis – sur les porcelaines contemporaines.
  4. Les micro-rayures et les manques d’émail, des indices pour discerner une porcelaine ancienne
    Comme une porcelaine se raye par la force de l’usage, il est possible de distinguer une pièce ancienne à travers les micro-rayures présentes sur le corps de l’objet. Attention cependant, ces marques sont reproductibles. Les faussaires frottent expressément des pierres sur la pièce pour les réaliser. Seul un œil exercé peut déceler ces traces intentionnelles. Des irrégularités de l’émail ou des manques peuvent aussi être présents sur une porcelaine ancienne. Ceci peut s’expliquer par une mauvaise maîtrise de la cuisson au bois.
  5. La forme et le décor, des éléments de datation à ne pas négliger
    Enfin, la forme, le décor, la signature et les mentions présentes sur une porcelaine permettent de confirmer son ancienneté. Ces éléments doivent en effet correspondre à une époque. Raison pour laquelle une expertise est toujours nécessaire pour estimer l’ancienneté et la valeur d’une pièce.

Demander une estimation d’une porcelaine

WordPress Backup