1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Art Japonais : Expertise et Estimation Gratuite

japon prix cote estimation expertise

Nos commissaires-priseurs et experts d’art spécialisés estiment gratuitement en ligne votre objet d’art japonais.
Recevez sous 48h une estimation objective, confidentielle et sans engagement, basée sur les résultats de vente aux enchères de vos objets d’art japonais similaires. Afin de confirmer ce premier avis estimatif, nous organisons partout en France, l’expertise gratuite sur pièce de votre collection d’art japonais.
Notre réseau de commissaires-priseurs et d’experts d’art reconnus vous accompagne dans la vente de votre objet d’art japonais en défendant au mieux vos intérêts.

Les objets d’art japonais sont profus et prisés sur le marché de l’art, probablement du fait de leur indéniable valeur esthétique. Depuis les ères Edo et Meiji, corrélée à l’essor du japonisme en Europe, les collectionneurs d’art japonais se font de plus en plus nombreux et le marché de plus en plus dynamique. En découlent une cote et des estimations soutenues. Si l’art japonais s’exprime par des supports variés, sous différentes influences (à commencer par l’art chinois), il n’en garde pas moins un charme et une spécificité qui se traduisent régulièrement par de hauts prix lors des ventes aux enchères.

 

Plusieurs objets sont particulièrement représentatifs de l’art japonais. Parmi eux, les estampes japonaises, notamment de Hiroshige et Hokusai, comptent probablement parmi les plus reconnus et accessibles. En vente aux enchères, des records sont souvent battus, comme en témoigne une estampe de Kitagawa Utamaro, adjugée plus près de 750 000 euros en 2016. La céramique japonaise présente également des estimations soutenues sur le marché de l’art. Objets relatifs à la cérémonie du thé (pots à thé, bols à thé, coupes), objets de lettrés (rince-pinceaux, porte-pinceaux…), vases, jarres ou figurines (okimono, netsuke…) se trouvent en abondance et peuvent avoir une grande valeur.

 

L’art japonais est aussi propice aux objets décoratifs ou de collection. Citons par exemple les paravents japonais, dits « byobu », dont certaines pièces constituent de véritables chefs-d’œuvre. Les habits traditionnels japonais (kimonos, éventails, bijoux) sont des objets de collection pouvant susciter l’engouement des collectionneurs, notamment japonais. Citons enfin les armes japonaises comme les sabres, au premier rang desquels figurent les katanas, peuvent faire d’excellents prix lors des ventes aux enchères.

 

L’art japonais comporte un grand nombre de types d’objets, qui peuvent faire des prix très importants. C’est pourquoi il est nécessaire d’en établir l’estimation la plus juste par le biais d’une expertise, afin d’en connaître précisément la valeur.

 

Utagawa Hiroshige (1797-1858), Oi (planche n°47), personnages sous la neige sur le col entre Oi et Okute, de la série Les soixante-neuf stations du Kisokaido, 24,7 x 38 cm, adjugé 20 800 € frais compris en 2018 (Artcurial Paris)