Estimation Gratuite. 1er site d’expertise et d’estimation d'œuvres et d'objets d’art : tableau, sculpture, art contemporain...
Nous réalisons une 1ère estimation gratuite en ligne et nous vous accompagnons pour vendre au meilleur prix.

Vendre ses bijoux aux enchères

bijoux anciens bague expertise estimation

Comment vendre ses bijoux aux enchères ?

Vendez aux enchères vos bijoux : pierres précieuses, diamants, bagues, alliances, bracelets, colliers, chaînes, pendentifs, bijoux vintage et anciens.
La Maison de Ventes GOOD vous accompagne aussi dans la vente de vos débris d’or, et bijoux abimés.

En ce qui concerne les bijoux des grandes maisons telles que Cartier, Tiffany & Co. et Van Cleef & Arpels, Bulgari, France Estimations vous accompagne tout au long du processus. De l’estimation à la vente,  nos spécialistes en joaillerie fournissent des estimations confidentielles pour déterminer le potentiel d’un bijou aux enchères.

Le marché des bijoux signés et vintage, ainsi que des pierres précieuses comme les diamants, les rubis, les saphirs et les émeraudes, est incroyablement porteur dans le cadre des ventes aux encrées.
France Estimations s’appuie sur son réseau dans toute la France pour vous aider à en obtenir le meilleur prix lors de ventes aux enchères.

Pour recevoir une estimation d’enchère gratuite, il vous suffit de soumettre des images de vos bijoux ainsi que toute information supplémentaire avec notre formulaire d’estimation en ligne facile à utiliser.

Petite histoire du bijoux anciens

Jusqu’à la Renaissance, il est souvent difficile de préciser la provenance géographique des bijoux. Les nombreux échanges entre les cours royales rendent en effet la production Internationale; de plus, le recours fréquent, comme modèle, aux gravures des ornemanistes qui circulent alors dans toute l’Europe, ne facilite pas les identifications.

Au Moyen Age et à la Renaissance, les bijoux sont la plupart du temps ornes de sujets religieux, qu’il s’agisse de pièces en émail peint ou de bijoux utilisant les formes fantaisistes des perles baroques, tel ce pendentif du XVIe siècle représentant l’Agneau mystique. Au XIIe siècle, l’Art Gothique domine l’Europe jusqu’au XVe siècle. Si il reste peu d’exemple de la bijouterie, les enluminures et la sculpture nous renseignent notamment sur un ornement emblématique : le fermail qui sert à « fermer » un vêtement ou une cape. De forme simple (cercle, losange ou quadrilobe) sa dimension peut varier.

Au XVIIe siècle, les motifs religieux dominent encore très lavement l’iconographie de la parure, comme le prouvent les différents pendentifs conserves au musée. Souvent originaires d’Espagne, ils sont ornes de scènes peintes sous verre ou réalisées en fixé- sous verre et des feuilles d’or placées sous des plaques de cristal de roche de verre : représentant l’Annonciation, la Nativité, l’Assomption sont toujours appréciés, telle cette croix constituée de six petits compartiments ronds ayant appartenu à l’archiprêtre Claude Laborieux et daté de 1645.

Au XVIIe siècle, les bijoux de tête et les épingles sont très en vogue ; les ornements de corsage peuvent être portes en pendants, suspends ou cousus au vêtement. Les pierres étant rares et les bijoux représentant un investissement financier important, les nouvelles parures comportent souvent des bijoux anciens réutilisés ou réadaptés. Les bijoux profanes empruntent leurs formes a la nature.

Durant la première moitie du XVIIe siècle, la flore est traitée de façon a peine stylisée, sur des ornements de corsage ou sur des épingles de coiffure en argent émaillé orne de diamants ou de cristaux de roche dont les revers portent un décor polychrome en email.

1er réseau d’experts d’art
et de commissaires-priseurs en France

Découvrez nos spécialistes

Envoyez vos photos
Estimation Gratuite en 48h

Demander une estimation gratuite
dès maintenant

X

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.