1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Buste / Portrait Joseph Chinard : expertise et estimation

chinard sculpture estimation

 

Les bustes et portraits de Joseph Chinard : sa cote sur le marché de l’art

Le sculpteur Joseph Chinard (1756-1813) fut l’un des plus importants portraitistes néoclassiques de l’époque bonapartiste. Il réalisa de nombreux portraits pour l’empereur et son entourage, mais également de nombreux portraits bourgeois. Les portraits en buste de Chinard, entre intimité et apparat, sont représentés avec des détails raffinés, rendant compte à la fois de la personne et de son statut dans la société. Ses portraits les plus connus sont ceux de Napoléon, de l’impératrice Joséphine, et surtout celui de la bourgeoise Juliette Récamier. Le portrait de cette dernière est la première représentation française en buste avec des bras, caractéristique que l’on retrouve dans plusieurs bustes de Chinard, telles les sculptures de « Madame de Vernirac en Diane chasseresse » ou de « Constance-Marie Charpentier ».
Les bustes et les portraits sont parmi les œuvres de Chinard les plus fréquentes sur le marché de l’art. Leur cote dépend de la valeur du matériau employé, terre cuite, plâtre ou marbre, mais également de la personne représentée. Un buste en terre cuite de Napoléon dispose toujours d’une très bonne cote sur le marché de l’art vis-à-vis de bustes de personnalités moins célèbres, sauf s’ils ont été exécutés en marbre. Globalement, la cote des bustes et des portraits de Joseph Chinard est, bien que variable, plutôt bonne sur le marché de l’art.

 

Les bustes et portraits de Joseph Chinard : prix, achat, vente et enchère

Les estimations pour un buste ou un portrait de Joseph Chinard sont variables. Elles se situent généralement entre 5 000 et 15 000 € pour un buste en terre cuite ou en plâtre, excepté la figure de Napoléon. Un buste en plâtre de l’artiste « Constance-Marie Charpentier, née Bondelu » a été adjugé au prix d’achat de 8 770 euros en salle des ventes à New York en avril 2016 (Christie’s).
Les représentations de Napoléon ou les sculptures en marbre atteignent de très hautes sommes aux enchères, leurs estimations dépassant généralement 50 000 €. Un buste de « Napoléon, Premier consul » en plâtre patiné, daté de 1801, a été adjugé en salle des ventes au prix de 105 240 euros en avril 2016 à New York, soit plus du double de son estimation (Christie’s). Le buste en marbre blanc de « Louis-Etienne Vincent de Marniola » de 1809, a atteint la somme de 170 000 € à Paris en novembre 2014 (Piasa).

 

« Portrait de Louis-Etienne Vincent de Marniola », marbre, 1809, Joseph Chinard, adjugé au prix de 170 000€ à Paris en 2014 (Piasa)

Un commissaire-priseur vous contacte sous 48H

  • Indiquez ici la ville et/ou le code postal où sont conservés les œuvres ou objets à vendre.

Artiste :