Estimations Gratuites. 1er site d’expertise et d’estimation d'œuvres et d'objets d’art : tableau, sculpture, art contemporain...
Nous réalisons votre estimation gratuite en ligne.

Estimation Lavis

dessin lavis prix cote estimation expertise

Demander une estimation

 

Combien vaut un lavis ?

Nos commissaires-priseurs et experts d’art spécialisés estiment gratuitement en ligne votre dessin au lavis.
Recevez sous 48h une estimation objective, confidentielle et sans engagement, basée sur les résultats de vente aux enchères de lavis similaires. Afin de confirmer ce premier avis estimatif, nous organisons partout en France, l’expertise gratuite sur pièce de votre collection de dessins.
Notre réseau de commissaires-priseurs et d’experts d’art reconnus vous accompagne dans la vente de votre lavis en défendant au mieux vos intérêts.

Le lavis désigne une technique de dessin consistant en l’emploi d’une seule couleur issue de l’encre de Chine ou de l’aquarelle, plus ou moins diluée afin d’obtenir des tons de différente intensité. Par extension, on appelle « un lavis » un dessin réalisé avec cette technique. Il existe des lavis bruns, des lavis gris, des lavis sépia ou encore des lavis bistres. Un tel type de dessin peut en outre comporter des rehauts de craie ou de gouache. Créée en Chine au VIe siècle, la technique du lavis a été abondamment utilisée dans les arts graphiques et calligraphiques en Extrême-Orient (Chine, Japon, Corée et Viet Nam). Au sein de cette tradition, certains artistes ont exploré avec bonheur ses possibilités, de Dai Jing au XVe siècle à Lin Fengmian au XXe siècle. Les lavis réalisés par certains artistes asiatiques peuvent présenter des estimations et des prix d’achat très intéressants.

Elle s’est par la suite diffusée en Europe au moment de la Renaissance et constitue aujourd’hui un type récurrent de dessin ancien. Le lavis, permettant un travail approfondi du clair-obscur, a été adopté par de nombreux peintres à des fins de croquis ou d’esquisse. Parmi les exemples les plus illustres, notons Rembrandt et Poussin au XVIIe siècle, Fragonard et Boucher au XVIIIe siècle, ou encore Géricault et Delacroix au XIXe siècle. Le lavis reste très présent dans les dessins modernes et les contemporains.

Sur le marché de l’art, les dessins au lavis disposent d’une cote et d’estimations généralement supérieures aux dessins au crayon et au fusain et inférieures à celles des gouaches, aquarelles et pastels. Au-delà de ce constat global, la valeur d’un lavis dépendra en grande partie de l’artiste qui l’a réalisé. En 2013 par exemple, un dessin signé Fragonard au lavis brun et au fusain a été adjugé 536 130 € en vente aux enchères (Sotheby’s Londres). L’état de conservation peut également jouer sur le prix d’achat d’un lavis. De telles œuvres peuvent de fait être soumises à des problématiques d’encre métallo-gallique.

Si vous possédez un dessin au lavis, nous vous recommandons vivement de recourir à une expertise effectuée par un expert d’art afin d’en établir l’estimation la plus proche de sa valeur sur le marché.

Paul Delvaux, « Femmes et ruines », Lavis sur papier, 23,8 x 33 cm, adjugée 19 500 € en 2019 (De Baecque Lyon)

1er réseau d’experts d’art
et de commissaires-priseurs en France

Découvrez nos spécialistes

Envoyez vos photos – Estimation Gratuite en 48h

Demander une estimation gratuite
dès maintenant