Estimations Gratuites. 1er site d’expertise et d’estimation d'œuvres et d'objets d’art : tableau, sculpture, art contemporain...
Nous réalisons une 1ère estimation gratuite en ligne et nous vous accompagnons pour vendre au meilleur prix.

ESTIMATION RÉALISÉE

Estimation Sculpture: sculpture A girelli

58951-//-post

sculpture de A Girelli avec numero sous le pied. en bois , hauteur hors socle 84 avec socle 89 largeur au plus large 57 cm.
Autodidacte, Alain GIRELLI vit et travaille entre FAYENCE et SEILLANS 83440. Ce sculpteur, qui a montré ses œuvres dans un grand nombre d’expositions, fait en particulier des tables, des fauteuils, des sièges (exemplaire unique à chaque création signé et monogrammé) et bien sûr des sculptures mêlant le bois, la pierre, le métal …la fantasmagorie et le ludique. Ne demandez pas à Alain GIRELLI pourquoi il travaille surtout le bois, c’est pour lui une évidence « j’ai passé, explique t-il un C A P de menuisier ébéniste (lauréat) en 1966, si j’avais suivi le cours normal des choses, je me serais installé à mon compte, j’étais déjà considéré comme un très bon ébéniste, je me serais fait une belle situation mais à l’époque, c’était 1968, je manquais d ‘évasion, d’aventure. J’ai trouvé certes, un patron à SEILLANS, il fallait vivre, mais travaillant le jour chez et avec MAX ERNST, la nuit je rêvais de chaises germées sur place ».

On se moquait de moi, d’autant que ces meubles sortaient de l’ordinaire ! GIRELLI sculpte, taille modifie à partir de « bois lacustres » coupés au bord des rivières après la pleine lune. « C’était difficile, je maîtrisais mal les bois tordus et puis mes sièges, mes objets résistaient mal aux intempéries ». Après plusieurs années d’essais et de déboires, il découvre près de chez lui à FAYENCE où il habite les arbres de cade à recycler… odoriférants et imputrescibles. Ces arbres endémiques de la forêt méditerranéenne martyrisés par les incendies récurrents…

Ce fut assez vite le succès, on est surpris même chez les spécialistes par la façon dont il assemble le bois. En 1973 Mme SCHLUMBERGER, grand mécène de l’époque et amie de MAX ERNST l’invite et lui fait connaître cet artiste de renommée internationale GIRELLI travaille avec et pour lui dans son atelier de SEILLANS et habite chez lui à PARIS. Le choc, GIRELLI entreprend ses premières sculptures. PARIS lui ouvre ses portes et il expose dès 1977. L’univers de GIRELLI est toujours ludique, poétique il garde son âme d’enfant. Certes il n’abandonne pas la création de bancs et de sièges, mais le bois de cade est rare. La célèbre galerie Lucie Weill. en MAI 1978 présente quelques œuvres de GIRELLI à côté de celles de ZADKINE BOURDELLE des tableaux de PICASSO, MIRO, MASSON et bien sûr des lithographies de MAX ERNST devenu son ami. Un jour, un matin Jean Paul CRESPELLE éminent critique, auteur de nombreux ouvrages sur les peintres et les grandes époques de l’art, un homme, journaliste à ses heures critique du grand FRANCE– SOIR de Pierre LAZAREFF, qui a la dent dure et qui peut casser quelqu’un d’une phrase, d’un mot, présente GIRELLI à CESAR. Ce dernier pousse GIRELLI à créer des « trônes en délire ».

On le remarque, Le PRINCE ALBERT de MONACO a même voulu s’asseoir dans un de ses sièges. GIRELLI va être de plus en plus demandé, il sculpte, il assemble, il expose partout en France au GRAND PALAIS, à SAINT JEAN CAP FERRAT à CANNES à NICE à la 24ème Biennale de SAO PAULO au BRESIL où il conçoit un verger d’arbres sculpture en hommage à CHICO MENDES.

En 1999 il entre au BENEZIT, le grand dictionnaire, critique et documentaire des peintres et sculpteurs, (30 lignes) où il est dit que GIRELLI ne cherche pas l’anecdote mais désire insuffler un mouvement, une expression à la matière ce qu’il fera dans ses Totems. Alain GIRELLI est maintenant présent chez plusieurs grands collectionneurs.


Nos équipes composées d'experts d’art spécialisés indépendants et de commissaires-priseurs sont compétentes pour faire l'estimation de cet objet et y répondent gratuitement en 48H.

La première approche d’un professionnel du marché de l’art est visuelle. Nos équipes étudient dans un premier temps les différentes photographies de vues d’ensemble et de détails envoyées par le déposant avec sa demande.

La demande d’estimation comprend des photographies, mais également un petit descriptif librement rempli par le déposant. Il est précieux pour nos équipes et permet de compléter les visuels avec des informations comme les dimensions, l’historique de l’œuvre ou l’artiste supposé.

Pour affiner leur expertise de l’objet ou de l’œuvre d’art, les experts et commissaires-priseurs de France Estimations vont utiliser toutes les informations utiles mentionnées dans la description et les commentaires joints à sa demande.


Forts de leur expérience du marché de l’art et de leur expertise, les commissaires-priseurs et experts d’art vont comparer l’objet ou l’œuvre d’art à des biens similaires vendus aux enchères dans les 3 derniers mois. À partir des photographies et du commentaire fournis, il s’agit pour eux de définir un prix auquel l’objet serait susceptible d’être vendu aux enchères, de déterminer combien vaut l’objet ou l’œuvre d’art.

Nos partenaires experts d’art et commissaires-priseurs répondent à cette question de manière gratuite et confidentielle et l’estimation est transmise au déposant en 48H. La valeur des objets et œuvres d’art estimés n’est jamais publiée. Aucun de vos emails ni informations personnelles ne sont transmis à nos experts et commissaires-priseurs sans votre accord.