1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Sculpture femme Julio Gonzalez : expertise et estimation

gonzalez sculpture estimation

 

Femmes Julio Gonzalez : leur cote sur le marché de l’art

Travaillant sans relâche à l’exploration du corps humain et s’attachant à la figure féminine, Julio Gonzalez propose des interprétations de la femme, de la féminité très diverses. On retrouve dans son œuvre : jeunes filles, nus, mères de famille, femme-insecte, femme en activité… Que ce soit des représentations sculptées (sculptures en fer, bronze, cuivre) ou dessinées (dessins à l’encre de Chine, aquarelle, crayon, lavis), la femme y est traitée soit de manière figurative comme le montre la « Mère et ses deux enfants » soit de manière cubiste avec cette « Etude de femmes angoissées » datant de 1938/1940. L’évolution de l’artiste vers le cubisme au fil de sa carrière est très nette.
Au-delà de la femme, thème très cher à l’artiste, celui-ci a également été inspiré pour ses sculptures par le couple. Son oeuvre est jalonnée d’exemples célèbres représentant l’amour tels que « Les amoureux I », fondus à 8 exemplaires ou cette unique représentation du couple « le Couple », réalisée vers 1929. Ces thèmes sont aussi très recherchés par les amateurs et collectionneurs et affichent une cote soutenue sur le marché de l’art. Soulignons, que quelque soit le medium utilisé par Julio Gonzalez, les œuvres cubistes et abstraites affichent des valeurs supérieures au figuratif.

 

Femmes Julio Gonzalez : prix, achat, vente et enchère

A en juger les résultats des dernières transactions réalisées en maison de vente, acquérir une sculpture de femme de Julio Gonzalez est une valeur sûre. De format moyen, ses sculptures figuratives (nus, jeunes filles, femmes…) affichent une cote modérée à partir de 12 000 euros. En revanche, très prisées des collectionneurs, ses sculptures abstraites s’envolent régulièrement aux enchères et peuvent se vendre entre 500 000 et un million d’euros. En 2015, sa « Femme assise I », bronze, s’est vendue 278 000 € lors d’une vente d’Art surréaliste à Londres chez Sotheby’s. Belles performances aussi pour deux sculptures de Vénus : « Grande Vénus » vendue 112 500 euros* en juin 2016 à Münich, et « Petite Vénus » adjugée 49 500 €* en 2015 (Christie’s).
Concernant les dessins signés Julio Gonzalez, la tendance des estimations à la hausse se confirme quand ceux-ci tendent vers le cubisme ou l’abstraction, à partir de 10 000 euros. Quelques belles enchères sont à souligner : ce personnage insectiforme « La Mante » qui a trouvé preneur à 14 100* euros à New York en 2015 (Sotheby’s), ou bien « Femme debout » adjugée 11 880 euros* en 2016 chez Christie’s dont l’estimation s’élevait à 3 000 euros. Notons également « Etude pour la petite Monserrat effrayée », 1938-1940, vendue au prix d’achat de 6 240 euros* en 2015 chez Artcurial. Celle-ci a servi de travail préparatoire à l’une de ses plus célèbres sculptures : « la Monserrat », figure dénonçant les horreurs de la guerre espagnole.

 

« Petite Vénus », sculpture Julio Gonzalez, adjugée 49 500 €*, 2015 (Christie’s)

Un commissaire-priseur vous contacte sous 48H

  • Indiquez ici la ville et/ou le code postal où sont conservés les œuvres ou objets à vendre.

Artiste :