1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Médaillon Joseph Chinard : expertise et estimation

chinard sculpture estimation

 

Les médaillons de Joseph Chinard : sa cote sur le marché de l’art

Joseph Chinard (1756-1813), grand sculpteur néoclassique, réalisa de nombreux portraits, des bustes, mais également des médailles et des médaillons. Souvent en terre cuite, les médaillons de Chinard représentent, comme pour les bustes, soit des membres de la famille impériale ou de leur entourage, soit des membres de l’aristocratie et de la bourgeoisie, tels les médaillons du « Chevalier Allier de Hauteroche », de « Madame Récamier », du « Général Duhesme », de « Monsieur Sérulaz de Lyon », ou encore de Napoléon, de l’impératrice Joséphine, et d’hommes et de femmes pas toujours identifiés.
Ces médaillons de Chinard mesurent généralement une vingtaine de centimètres de diamètre. La plupart de temps, ils sont réalisés en terre cuite, mais il existe quelques médailles en plâtre. Ils sont assez fréquents sur le marché de l’art, bien que les œuvres de Joseph Chinard restent rares. Ils disposent d’une bonne cote, bien que les valeurs soient généralement moins élevées que les sculptures de l’artiste. Les médaillons de Chinard représentant Napoléon sont les plus prisés des collectionneurs.

 

Les médaillons de Joseph Chinard : prix, achat, vente et enchère

Les estimations pour les médaillons de Joseph Chinard se situent en moyenne entre 3 000 et 6 000 €. Un portrait de « Monsieur Sérulaz de Lyon, 1799 » a ainsi été adjugé au prix de 5 000 € en salle des ventes à Paris en octobre 2012 (Kâ-Mondo). Une paire de médaillons en terre cuite, datés vers 1790-1805, aux profils d’hommes a été adjugée au prix d’achat de 11 875 € (frais compris) en novembre 2014 à Paris (Sotheby’s).
Ces prix sont rarement dépassés aux enchères, sauf dans de rares cas, généralement lorsqu’il s’agit d’une représentation de Napoléon. Un médaillon en terre cuite de Chinard représentant « Napoléon Bonaparte, Premier consul, vers 1802-1804 », a atteint la somme de 19 000 euros aux enchères en novembre 2014 à Paris (Sotheby’s).

 

« Napoléon Bonaparte, Premier consul, vers 1802-1804 », terre cuite, Joseph Chinard, adjugé au prix de 19 000 € à Paris en 2014 (Sotheby’s)

Un commissaire-priseur vous contacte sous 48H

  • Indiquez ici la ville et/ou le code postal où sont conservés les œuvres ou objets à vendre.

Artiste :