1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Néon François Morellet : expertise et estimation

morellet neon estimation

 

Néons François Morellet : leur cote sur le marché de l’art

Les tubes de néons apparaissent dès 1963 dans l’œuvre de François Morellet (1926-2016). Avec entres autres Lucio Fontana, Dan Flavin et Martial Raysse, il compte parmi les premiers artistes à intégrer cet objet usuel dans sa pratique artistique. Le grand maître du minimalisme emploie le néon comme moyen pour jouer avec la perception des spectateurs en provoquant un éblouissement soudain et contrôlé. Il réalise des installations de néons régies par des algorithmes et autres règles mathématiques. Les néons représentent principalement des formes géométriques simples (courbes, lignes, quadrillages).

Dès les premières expositions, les néons de François Morellet connaissent un réel succès public et critique. Le succès commercial arrive une vingtaine d’années plus tard. Commercialisés par la galerie Hervé Debize, les néons de l’artiste s’affirment comme des valeurs sûres du marché de l’art français et international. Ils apparaissent régulièrement sur le second marché à partir des années 2000. Ce sont principalement des installations de lumière des années 1950-1970 et des années 1990-2000 que l’on trouve aujourd’hui en salle des ventes. La cote des néons de sa période originelle (uniques ou tirés à moins de 5 exemplaires) n’a cessé de croître et ils font régulièrement l’objet de records d’enchères.

 

Néons François Morellet : prix, achat, vente et enchère

Les installations lumineuses de François Morellet sont rares, ce qui explique leur succès en salle des ventes aux enchères. Les prix d’achat des néons de François Morellet de la période entre le milieu des années 1960 et la fin des années 1970 démarrent à 10 000 € pour les séries de 20 exemplaires et 70 000 € pour les séries plus limitées, pouvant même dépasser le seuil des 100 000 euros. Les estimations et les prix de vente sont très souvent équivalents.

Les néons réalisés à partir des années 1990 sont plus souvent proposés à la vente et leur prix sont en moyenne plus élevés que les néons des périodes antérieures. En 2012 « 4 Panneaux avec 4 Rythmes d’Éclairage Interférents », première œuvre dans laquelle François Morellet utilise le néon, est adjugée 180 000 €, un record pour ce type d’œuvre (Sotheby’s).

Les néons des périodes postérieurs ont également la cote, leur prix d’achat oscillent entre 35 000 et 55 000 euros pour les pièces uniques.

 

« 4 Panneaux avec 4 Rythmes d’Éclairage Interférents », tubes argon blanc sur support métallique de 1963, François Morellet, adjugée 180 000 € (Sotheby’s)

Un commissaire-priseur vous contacte sous 48H

  • Indiquez ici la ville et/ou le code postal où sont conservés les œuvres ou objets à vendre.

Artiste :