1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Paravent : Expertise et Estimation Gratuite

paravent prix cote estimation expertise

Demander une estimation

Nos commissaires-priseurs et experts d’art spécialisés estiment gratuitement en ligne votre paravent.
Recevez sous 48h une estimation objective, confidentielle et sans engagement, basée sur les résultats de vente aux enchères de vos paravents similaires. Afin de confirmer ce premier avis estimatif, nous organisons partout en France, l’expertise gratuite sur pièce de votre collection de paravents.
Notre réseau de commissaires-priseurs et d’experts d’art reconnus vous accompagne dans la vente de votre paravent en défendant au mieux vos intérêts.

Un paravent est un objet composé de panneaux (aussi appelés feuilles) en bois ou en tissu, encadrés et interdépendants les uns des autres. De grande valeur esthétique et décorative, les paravents présentent une cote et des estimations soutenues sur le marché de l’art.

 

Les premiers paravents apparaissent en Chine avec la dynastie Zhou (1000-256 avant J.C.). Ce type de meuble est adopté par le Japon, puis la Corée, au VIIIe siècle. Ainsi, parmi les paravents asiatiques, deux aires géographiques et culturelles prédominent : d’une part, la Chine, lieu de création du paravent, dont l’art atteint son apogée aux XVIIe et XVIIIe siècles avec la dynastie Qing ; d’autre part, le Japon, dont les « byobu » de l’époque Edo (1600-1868) sont aujourd’hui très prisés.

 

Le marché des paravents naît en Europe à partir du XVIe siècle, relayés notamment par les Compagnie française et hollandaise des Indes. Il s’accélère encore sous le Second Empire, lors de la vague du japonisme. Aujourd’hui, les paravents chinois et japonais, surtout ceux du XVIIIe siècle, disposent d’une cote solide, soutenue par l’attrait de nombreux collectionneurs, en particulier européens et asiatiques, et le dynamisme des grandes places mondiales de vente aux enchères.

 

Dans la détermination du prix d’un paravent, l’état de conservation tient lieu de critère primordial. La qualité des tissus, des bois et des laques constitue en effet un critère important, les laques de Coromandel, créées en Chine au milieu du XVIIe siècle, étant particulièrement recherchées sur le marché de l’art. D’autres facteurs peuvent influer sur l’estimation : l’incrustation de nacres ou de pierres semi-précieuses peut avoir un impact mélioratif sur la cote, tandis que le choix du thème et la poésie de la composition peuvent susciter plus ou moins d’engouement parmi les collectionneurs, et donc modifier la valeur de l’objet.

 

Le marché des paravents asiatiques nécessite d’importantes connaissances culturelles et techniques que seul un expert peut détenir. Une expertise est donc indispensable pour authentifier votre objet et en déterminer précisément la valeur.

 

Paravent à en laque de Coromandel, d’époque Kangxi (1662-1722), 264 x 52,5 cm par feuille, adjugé 144 750 euros frais compris en 2012 (Sotheby’s Paris)

1er réseau d’experts d’art
et de commissaires-priseurs en France

Découvrez nos spécialistes

Envoyez vos photos – Estimation Gratuite en 48h

Demander une estimation gratuite
dès maintenant