1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Peinture Jean Fautrier : expertise et estimation

fautrier peinture tableau prix cote estimation expertise

Les peintures de Jean Fautrier : leur cote dans le marché de l’art

Bien qu’il soit l’auteur d’une œuvre protéiforme, Jean Fautrier (1898-1964) est avant tout connu pour sa peinture. L’artiste a contribué au renouvellement de la peinture sur le plan stylistique en inaugurant l’art informel, à mi-chemin entre figuration et abstraction, et sur le plan technique en inventant les empâtements. C’est en ce sens que Francis Ponge le reconnaît comme le « peintre le plus révolutionnaire du siècle depuis Picasso ».

 

En 1945, la série « Les Otages » de Jean Fautrier fait sensation. Dans ces tableaux, on y reconnaît les caractéristiques de l’art informel : des visages, aux couleurs sombres, figurés par quelques lignes qui pénètrent la chaire de la peinture. La série marque un tournant dans la peinture de Jean Fautrier et en façonne la notoriété. Dans les années 1950, les peintures de l’artiste évoluent vers une palette plus claire ainsi qu’une abstraction et des effets de matière plus prononcés. Par ailleurs, la récente exposition consacrée à l’artiste, au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, a mis en lumière la première période de son œuvre picturale. La peinture de Jean Fautrier des années 1920 et 1930 se caractérise ainsi par un réalisme, aux accents expressionnistes sombres, où abondent les femmes, les paysages et les natures mortes.

 

Sur le marché de l’art, si les peintures de Jean Fautrier des années 1940 se font rares, les tableaux des années 1950 ont particulièrement la cote. On constate par ailleurs que la première période réaliste de Jean Fautrier occupe récemment une place de choix sur le marché de l’art et gagne ainsi en valeur.

 

Les peintures de Jean Fautrier : prix, achat, vente et enchère

Le prix record enregistré pour une peinture de Jean Fautrier s’élève à 2,9 millions d’euros pour le tableau « Corps d’otage » de 1943 lors d’une vente aux enchères en février 2011 (Sotheby’s Londres). Dans l’actualité, cependant, les peintures des années 1940 sont extrêmement rares. Les estimations et les prix à l’achat pour les peintures de Jean Fautrier varient ainsi entre 10 000 et 450 000 euros selon les périodes de son œuvre.

 

Les peintures réalistes, aux accents expressionnistes, des années 1920 et 1930 ont particulièrement la cote. Les estimations et les prix à l’achat débutent généralement autour de 50 000 euros, mais peuvent approcher 100 000 euros pour certains nus féminins et 200 000 euros pour certaines natures mortes. Les prix s’envolent cependant pour des peintures très réalistes à la palette sombre, de laquelle jaillissent de vifs effets de lumière. Citons par exemple l’huile sur toile « Tête de sanglier » de 1926 qui est adjugée au prix de 585 000 € * lors d’une vente aux enchères en juin 2018 (Sotheby’s Paris).

 

Pour les œuvres des années 1950, les estimations et les prix débutent autour de 50 000 euros pour les petits formats, de moins de 30 sur 30 cm, mais dépassent régulièrement les 100 000 pour les formats supérieurs. Les tableaux de près d’un mètre sur un mètre datés 1956 à 1958 sont, de loin, les plus prisés. La très tactile peinture « Végétaux », une huile sur papier marouflé sur toile de 1957 adjugée au prix de 295 800 € * en témoigne en mai 2017 (Dorotheum, Vienne). Il s’agit en effet du plus haut prix enregistré pour ce type de tableau depuis « All Alone », un tableau de 1957 qui avait atteint le montant de 649 500 € * lors d’une vente aux enchères en 2013 (Christie’s, Paris).

 

* Frais compris

 

« Végétaux », Huile sur papier marouflé sur toile, 1957, Jean Fautrier, adjugé à 295 800 € en 2017 (Dorotheum, Vienne)

Artiste :