1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Peinture Kazuo Shiraga : expertise et estimation

shiraga kazuo estimation

 

Peintures Kazuo Shiraga : leur cote sur le marché de l’art

Les peintures de Kazuo Shiraga constituent une grande partie de son œuvre : ce sont elles qui nous viennent à l’esprit lorsqu’on évoque le mouvement Gutai aux lignes abstraites et aux couleurs poignantes. Kazuo Shiraga peignait avec ses pieds et se servait de tout son corps pour donner vie à la matière et repousser les limites de la peinture. Il a créé de grandes huiles sur toile à diverses périodes de sa vie, depuis les années 1960 jusqu’à la fin des années 1990. Le Bouddhisme et les contes traditionnels japonais sont des thèmes récurrents de ses tableaux. Des nuances tranchantes, des courbes vivantes et du relief : voilà ce qui rend les peintures Kazuo Shiraga si saisissantes.
Quelques expositions au début des années 2000 révèlent les peintures de Kazuo Shiraga au public européen et américain. Elles attirent alors l’attention de marchands d’art renommés. Des rétrospectives sur les artistes Gutai, comme celle du Guggenheim Museum de New York en 2013, renforcent encore la notoriété de Shiraga sur le marché de l’art et font grimper la cote de ses peintures.

 

Peintures Kazuo Shiraga : prix, achat, vente et enchère

En 2016, on assiste à de nombreuses ventes au Japon de peintures de Kazuo Shiraga qui atteignent plusieurs centaines de milliers d’euros : à Hong Kong, la peinture « Reibu » a été achetée pour 985 600 € (Sotheby’s). Londres et Paris ne sont pas en reste et les peintures de Kazuo Shiraga y sont vendues, pour la plupart, entre 30 000 et 400 000 euros. Quelques grandes toiles sortent du lot comme « Uchoten » (1994) tableau de Kazuo Shiraga acheté pour 2 103 000 € en juin 2016 (Sotheby’s, Paris). En 2017, les estimations et prix d’achat avoisinent toujours le million d’euros : on notera par exemple la pièce « T52 », vendue aux enchères pour 1 210 300 € à New York (Phillips). Celle-ci provenait de la galerie Stadler, une galerie parisienne qui a représenté Kazuo Shiraga dès la fin des années 1950 et le début du Gutai : un choix audacieux à une époque où l’on s’intéressait davantage au surréalisme qu’à l’abstraction.

 

T52, huile sur toile de 1962, Kazuo Shiraga, adjugé à 1 210 300 € en 2017 (Phillips, New York)

Un commissaire-priseur vous contacte sous 48H

  • Indiquez ici la ville et/ou le code postal où sont conservés les œuvres ou objets à vendre.

Artiste :