1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Peinture Maurice Estève : expertise et estimation

esteve peinture estimation

 

Peintures Maurice Estève : leur cote sur le marché de l’art

Artiste précoce, Maurice Estève (1904-2001) s’initie dès le plus jeune âge au dessin puis à la peinture. Ses premières toiles des années 1920 s’inspirent du surréalisme, plus particulièrement de De Chirico. Puis, il alterne entre abstraction et figuration (natures mortes, paysages). Enfin, il a une épiphanie vers la fin des années 1940 : il intègre des couleurs vives à sa palette chromatique, affirme un style mêlant cubisme et abstraction et atteint ainsi l’apogée de son art.

Dès les premières expositions de l’artiste dans les années 1930, les peintures de Maurice Estève ont su convaincre le marché de l’art français et scandinave. Au début des années 1950, il présente ses peintures issues de son épiphanie à la galerie Villand-Galanis : l’exposition est un véritable succès. Depuis, la cote des peintures de Maurice Estève connaît une progression constante, rythmée par une flambée des prix au milieu des années 2000, peu de temps après sa mort.

Les tableaux de la période de maturité de Maurice Estève (à partir des années 1950) restent encore aujourd’hui ses plus beaux chefs-d’œuvre, il se sont imposés comme des valeurs incontournables du marché de l’art français et danois. Les toiles des périodes antérieures font également l’objet de belles ventes.

 

Peintures Maurice Estève : prix, achat, vente et enchère

Les attentes des expertises des peintures de Maurice Estève réalisées à partir des années 1950, sont souvent surpassées : les résultats d’enchères de ces toiles sont presque systématiquement supérieurs à leurs estimations hautes.
Pour un tableau de cette période, à l’achat il faut compter en moyenne entre 35 000 euros, pour les plus petits formats et 170 000 euros pour les formats plus importants, voire 300 000 euros pour les œuvres issues de collections prestigieuses. En 2016, les enchères de « Tarasque », une huile sur toile de 1954, représentant une composition abstraite, acquise notamment par le couple de collectionneurs Philippe et Elvira Braunschweig à la galerie Villand-Galanis, dépassent leur estimation haute et atteignent le prix de vente de 300 000 € (Christie’s).

En ce qui concerne les peintures de Maurice Estève antérieures à 1950, leurs prix d’achat oscillent entre 30 000 et 60 000 euros. En 2016, « Le buffet à la lampe », nature morte représentant des bouteilles et un buffet, estimée entre 25 000 et 35 000 euros, est adjugée au prix de vente de 52 000 € (Sotheby’s).

 

« Tarasque », huile sur toile de 1954, Maurice Estève, adjugée 300 000 € en 2016 (Christie’s)

Un commissaire-priseur vous contacte sous 48H

  • Indiquez ici la ville et/ou le code postal où sont conservés les œuvres ou objets à vendre.