1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Tableau Orientaliste : Expertise et Estimation Gratuite

tableau orientaliste prix cote estimation expertise
Demander une estimation

Nos commissaires-priseurs et experts d’art spécialisés estiment gratuitement en ligne votre tableau orientaliste.
Recevez sous 48h une estimation objective, confidentielle et sans engagement, basée sur les résultats de vente aux enchères de vos tableaux orientalistes similaires. Afin de confirmer ce premier avis estimatif, nous organisons partout en France, l’expertise gratuite sur pièce de votre collection de tableaux orientalistes.
Notre réseau de commissaires-priseurs et d’experts d’art reconnus vous accompagne dans la vente de votre tableau orientaliste en défendant au mieux vos intérêts.

 

Nombre d’artistes du XIXe et du début du XXe siècles ont rêvé, fantasmé et représenté l’Orient. Certains en ont fourni des tableaux mémorables, qui ont marqué l’histoire de l’art pour leur valeur esthétique et culturelle. Si Eugène Delacroix et Jean-Dominique Ingres figurent parmi les plus connus et consensuels, il existe pourtant une pléthore d’artistes dits orientalistes, dont les peintures voient aujourd’hui leur cote et leurs estimations augmenter sensiblement sur le marché de l’art. D’autant que collectionneurs et musées renouent progressivement avec ce courant longtemps délaissé.

 

Des paysages et marines de Félix Ziem aux intérieurs sophistiqués de Jean-Léon Gérôme, en passant par les peintures d’histoire d’Henri Regnault et les représentations romantiques de Léon Cogniet, les tableaux orientalistes du XIXe siècle ne manquent ni de variété ni de vitalité. Du côté du XXe siècle, nous retiendrons essentiellement les scènes de souk de Jacques Majorelle, les scènes de rue de Marcelle Ackein, les portraits d’Etienne Dinet et ceux de José Cruz-Herrera, dont la cote et les estimations sont élevées et soutenues. Les sujets sont d’une grande diversité : « l’Orient » s’étend en effet de l’Afrique noire à l’Inde, en passant par les pays du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie) et le Moyen-Orient.

 

Si ces artistes font aujourd’hui figure de valeurs sûres du marché de l’art au vu de leurs bons prix lors des ventes enchères et de leur forte exposition muséale, la majorité des peintres orientalistes reste à redécouvrir. Ils sont nombreux sur le marché : Alexandre Roubtzoff, Frederick Arthur Bridgman, Lucas Robiquet et consorts ont chacun leurs amateurs et trouvent souvent preneurs.

 

Un tableau orientaliste peut faire un prix exceptionnel, selon son auteur, son sujet, son état de conservation ou sa provenance. C’est pourquoi il est fortement conseillé de recourir à une expertise afin d’en donner l’estimation la plus adéquate.

 

Jacques Majorelle, Les Allamattes, Marrakech, vers 1930, adjugé 269 800 € frais compris en 2017 (Artcurial Paris)