Estimation Gratuite. 1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Bijou Vever Henri : estimation, cote et prix en vue d’une vente

Henri vever bijou estimation gratuite broche bague collier

Henri Vever bijou : cote sur le marché de l’art

Henri Vever (1854-1942) est connu pour avoir été l’un des principaux instigateurs de l’Art Nouveau en joaillerie. Il rejoint l’Ecole des Beaux-Arts en 1873 et intègre les ateliers de Jean-Léon Gérôme et d’Aimé Millet. En 1881, il reprend l’atelier de joaillerie de son père, Jean-Jacques Ernest Vever. L’entreprise fructifie rapidement et durablement, grâce notamment à sa capacité de s’entourer de créateurs talentueux, à l’instar de René Lalique. Au tournant du XXe siècle, la Maison Vever crée des bijoux d’une grande originalité, employant la technique de l’émail cloisonné. Broches, pendentifs, bracelets ou bagues d’Henri Vever usent d’un vocabulaire végétal et de nombreux matériaux, de l’or au platine, en passant par le diamant et l’émail. Henri Vever a également été un grand collectionneur d’art et de bijoux et a produit une somme de la joaillerie française du XIXe siècle qui a fait date. Une importante partie de sa collection est aujourd’hui conservée au Musée des Arts Décoratifs.

 

Sur le marché de l’art, les bijoux signés Henri Vever, bien que rares, disposent d’une cote et d’estimations soutenues. Les pendentifs et broches comportant des émaux cloisonnés et de style typiquement Art Nouveau s’échangent à des prix élevés, comme en témoignent les récents résultats en vente aux enchères et le faible taux d’invendus. Certains voient même leur valeur s’envoler et dépasser les estimations fournies par l’expertise. Les bijoux d’Henri Vever rencontrent une audience particulièrement assidue parmi les collectionneurs européens : Paris, Monaco, Londres et Genève comptent parmi les places fortes dans leur commerce.

 

 

bijou Henri Vever : prix, achat, vente et enchère

De manière générale, les bijoux conçus par Henri Vever utilisant la technique des émaux cloisonnés sont les plus prisés des collectionneurs. Les broches, pendentifs ou bracelets les plus proches de l’Art Nouveau sont les plus à même d’atteindre des prix d’achat importants.

 

Les pendentifs Art Nouveau d’Henri Vever constituent la catégorie de bijoux disposant de la meilleure cote. Les estimations et prix d’achat varient généralement entre 15 000 et 25 000 euros. Les pendentifs en métaux précieux (or ou platine) et en émail cloisonné occupent le haut de la fourchette. En 2017, un pendentif en émail a été adjugé au prix de 102 450 € (Christie’s Genève), soit près de dix fois son estimation initiale.

 

Les estimations et prix des broches signées Henri Vever débutent autour de 10 000 euros mais oscillent plus volontiers entre 15 000 et 20 000 euros. Certaines dépassent ces montants. En 2014 par exemple, une broche en or jaune et argent stylisée d’une violette a été adjugée 40 000 € en vente aux enchères (Leclere Paris).

 

Pour un bracelet d’Henri Vever, comptez sur une estimation minimale de 3 000 euros. Certaines pièces exceptionnelles avec émaux cloisonnés et pierres précieuses peuvent voir leur valeur s’envoler. En 2017, un bracelet d’Henri Vever en émail et diamants, daté d’environ 1905, a été adjugé 42 472 € en vente aux enchères (Christie’s Londres).

 

Les accessoires tels que les boutons de manchette ou les boucles de ceinture, généralement en matériaux moins nobles, atteignent, quant à eux, régulièrement la barre des 2 000 euros.

 

Si vous avez un bijou d’Henri Vever et que vous souhaitez le vendre, nous vous recommandons de procéder à une expertise par un expert en bijoux afin de l’estimer au plus près de sa valeur réelle.

 

Pendentif piriforme, platine et diamants taillés à l’ancienne, vers 1900, 7,1 cm, Henri Vever, adjugé 17 550 euros en 2015 (Artcurial Monaco)


Nos équipes composées d'experts d’art spécialisés indépendants et de commissaires-priseurs sont compétentes pour faire l'estimation de cet objet et y répondent gratuitement en 48H.

La première approche d’un professionnel du marché de l’art est visuelle. Nos équipes étudient dans un premier temps les différentes photographies de vues d’ensemble et de détails envoyées par le déposant avec sa demande.

La demande d’estimation comprend des photographies, mais également un petit descriptif librement rempli par le déposant. Il est précieux pour nos équipes et permet de compléter les visuels avec des informations comme les dimensions, l’historique de l’œuvre ou l’artiste supposé.

Pour affiner leur expertise de l’objet ou de l’œuvre d’art, les experts et commissaires-priseurs de France Estimations vont utiliser toutes les informations utiles mentionnées dans la description et les commentaires joints à sa demande.


Forts de leur expérience du marché de l’art et de leur expertise, les commissaires-priseurs et experts d’art vont comparer l’objet ou l’œuvre d’art à des biens similaires vendus aux enchères dans les 3 derniers mois. À partir des photographies et du commentaire fournis, il s’agit pour eux de définir un prix auquel l’objet serait susceptible d’être vendu aux enchères, de déterminer combien vaut l’objet ou l’œuvre d’art.

Nos partenaires experts d’art et commissaires-priseurs répondent à cette question de manière gratuite et confidentielle et l’estimation est transmise au déposant en 48H. La valeur des objets et œuvres d’art estimés n’est jamais publiée. Aucun de vos emails ni informations personnelles ne sont transmis à nos experts et commissaires-priseurs sans votre accord.

1er réseau d'experts d'art et de commissaires-priseurs en France

Découvrez nos spécialistes

Envoyez vos photos
Estimation Gratuite en 48h

Demander une estimation gratuite
dès maintenant

X