Estimation Gratuite. 1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Lampe Serge Mouille : estimation, cote et prix en vue d’une vente

Lampe Serge Mouille : estimation, cote et prix en vue d’une vente

Lampe Serge mouille estimation prix
 

Lampe Serge Mouille : cote sur le marché de l’art

Designer et orfèvre français, Serge Mouille (1922-1988) est surtout connu pour sa production de luminaires. Formé à l’Ecole des Arts Appliqués, il travaille ensuite dans l’atelier de Gabriel Lacroix. En 1953, il se lance dans la fabrication de luminaires. Certaines œuvres, telles que « L’œil » (1953) ou les appliques « Flammes » et « Saturne » marquent durablement le design français des années 1950. En 1962, la série des colonnes lumineuses, utilisant le tube fluorescent, le démarque radicalement. Les lampes, lampadaires et appliques de Serge Mouille, uniformément noirs et revêtant souvent des bras articulés, se distinguent par leur esthétique épurée et leur grande fonctionnalité.

 

En une décennie (entre 1953 et 1963), les lampes de Serge Mouille ont fortement marqué le paysage du design français. La galerie Steph Simon présente ses œuvres à partir de 1956, tandis que le designer réalise plusieurs commandes, notamment pour la Cité universitaire d’Antony et le paquebot transatlantique « France ». Sur le marché de l’art actuel, les luminaires de Serge Mouille disposent d’une cote et d’estimations solides, généralement vérifiées par les résultats en vente aux enchères. Les luminaires particulièrement innovants pour leur époque, comme le lampadaire « Grand Totem » de 1962 ou l’applique à sept bras réalisent régulièrement des prix d’achat importants. La qualité des éditions et l’intemporalité des modèles font des lampes de Serge Mouille de véritables valeurs sûres sur le marché du design, notamment en France, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

 

 

Lampe Serge Mouille : prix, achat, vente et enchère

De manière générale, un luminaire de Serge Mouille atteindra sa plus haute estimation plus la date de son édition est proche de celle de sa conception. Les modèles aux dimensions exceptionnelles sont aussi plus à même de s’échanger à des prix importants.

 

Les lampes et lampadaires de Serge Mouille issus de la série des « colonnes lumineuses » (1962) sont les plus recherchés sur le marché de l’art. Les estimations et prix d’achat des lampes « Grand Totem » ou « Grand Signal » (édition d’époque) débutent généralement autour de 20 000 euros et oscillent volontiers entre 30 000 et 60 000 euros. Certains modèles particulièrement rares peuvent excéder 100 000 euros. En 2016, un luminaire « Gratte-ciel » de 1962 en acier laqué, avec tube fluorescent, a été adjugé au prix de 190 000 € (Artcurial Paris), un record pour une lampe de Serge Mouille vendue aux enchères.

 

Les lampes et lampadaires de Serge Mouille du début des années 1950 sont également très prisés. Pour un luminaire de plus d’1,5 mètre édité durant cette décennie, comptez sur une estimation et un prix d’achat situés entre 30 000 et 50 000 euros. En 2014 par exemple, un réflecteur mural à sept bras a été adjugé 140 074 € en vente aux enchères (Phillips Londres).

 

Si leur valeur est moins prompte à s’envoler, les lampes signées Serge Mouille de format plus réduit disposent néanmoins d’une bonne cote. Les lampes de table destinées à la Cité universitaire d’Antony trouvent acquéreur entre 3 000 et 6 000 euros en moyenne, tandis que les lampes à suspension de plus de 70 cm s’échangent régulièrement à plus de 10 000 euros.

 

Si vous avez une lampe signée Serge Mouille et que vous souhaitez la vendre, nous vous recommandons de procéder à une expertise par un expert en design afin de l’estimer au plus près de sa valeur réelle.

 

Lampe murale à trois bras, vers 1953, Aluminium peint, laiton, 83,8 x 163,8 cm, Serge Mouille, adjugée 23 139 euros en 2012 (Phillips New York)


Nos équipes composées d'experts d’art spécialisés indépendants et de commissaires-priseurs sont compétentes pour faire l'estimation de cet objet et y répondent gratuitement en 48H.

La première approche d’un professionnel du marché de l’art est visuelle. Nos équipes étudient dans un premier temps les différentes photographies de vues d’ensemble et de détails envoyées par le déposant avec sa demande.

La demande d’estimation comprend des photographies, mais également un petit descriptif librement rempli par le déposant. Il est précieux pour nos équipes et permet de compléter les visuels avec des informations comme les dimensions, l’historique de l’œuvre ou l’artiste supposé.

Pour affiner leur expertise de l’objet ou de l’œuvre d’art, les experts et commissaires-priseurs de France Estimations vont utiliser toutes les informations utiles mentionnées dans la description et les commentaires joints à sa demande.


Forts de leur expérience du marché de l’art et de leur expertise, les commissaires-priseurs et experts d’art vont comparer l’objet ou l’œuvre d’art à des biens similaires vendus aux enchères dans les 3 derniers mois. À partir des photographies et du commentaire fournis, il s’agit pour eux de définir un prix auquel l’objet serait susceptible d’être vendu aux enchères, de déterminer combien vaut l’objet ou l’œuvre d’art.

Nos partenaires experts d’art et commissaires-priseurs répondent à cette question de manière gratuite et confidentielle et l’estimation est transmise au déposant en 48H. La valeur des objets et œuvres d’art estimés n’est jamais publiée. Aucun de vos emails ni informations personnelles ne sont transmis à nos experts et commissaires-priseurs sans votre accord.

1er réseau d'experts d'art et de commissaires-priseurs en France

Découvrez nos spécialistes

Envoyez vos photos
Estimation Gratuite en 48h

Demander une estimation gratuite
dès maintenant

X