Estimation Gratuite. 1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Estimation Bronze Animalier

sculpture animaliere prix cote estimation expertise

Demander une estimation

 

Nos commissaires-priseurs et experts d’art spécialisés estiment gratuitement en ligne votre sculpture animalière.
Recevez sous 48h une estimation objective, confidentielle et sans engagement, basée sur les résultats de vente aux enchères de sculptures similaires. Afin de confirmer ce premier avis estimatif, nous organisons partout en France, l’expertise gratuite sur pièce de votre collection de sculptures animalières.
Notre réseau de commissaires-priseurs et d’experts d’art reconnus vous accompagne dans la vente de votre sculpture en défendant au mieux vos intérêts.

 

Qu’est ce que la sculpture animalière ?

 

La sculpture animalière est un genre apparu au XIXe siècle en Europe, elle rassemble toutes les réalisations sculpturales dont le thème principal est un animal (domestique, sauvage ou légendaire). Après avoir longtemps été considéré comme un art mineur, la sculpture animalière s’impose comme un genre à part entière lors du Salon de Paris de 1831. C’est le point de départ de la renaissance de ce genre, son apogée s’étend jusqu’à la première moitié du XXe siècle. Depuis, la sculpture animalière demeure un sujet privilégié par certains artistes du monde entier.

 

C’est Antoine-Louis Barye qui a permis à la sculpture animalière d’obtenir son statut d’art majeur, notamment par le biais de sa sculpture représentant un tigre mangeant un crocodile, à la manière naturaliste, qui fait la surprise et est acclamée lors du Salon de Paris de 1831. Son fils Alfred Barye est également un représentant de l’école animalière française, ainsi que Pierre Louis Rouillard, Auguste Caïn, François Pompon et Emile-Coriolan Guillemin. Le sculpteur italien Rembrandt Bugatti est considérée comme l’un des plus grands maîtres de la sculpture d’animaux exotiques, sa fascination pour ces créatures et leurs comportements l’ont amené à passer de longues heures au Jardin Zoologique d’Anvers.

 

Les statues animalières sur le marché de l’art

 

En France, les sculptures animalières sont très appréciées par la bourgeoisie de la seconde moitié du XIXe siècle. C’est également une période où l’on voit le métier de fondeur se professionnaliser et le nombre de fonderies s’accroître. Ainsi, certains sculpteurs font appel à de grandes maisons de fonderies, tels que celle de Ferdinand Barbedienne (qui a fondu les bronzes de Antoine-Louis Barye, Antoine Caïn ou encore Emmanuel Frémiet) ou fonderie d’art d’Adrien Aurélien Hébrard (Dugatti, Alexandre Falguière), qui se spécialise dans la fonte à la cire perdue. Depuis, le marché de la sculpture animalière est en constante progression. Les cotes des sculpteurs les plus reconnus tels que Rembrandt Bugatti, Charles Valton et Edouard Marcel Sandoz, ont explosé au début des années 2000. Ils se sont imposés comme des valeurs sûres du marché de l’art international.

 

Bien que les cotes des sculpteurs animaliers aient globalement augmenté, on observe de réelles disparités de prix d’un artiste à l’autre. Rembrandt Bugatti et François Pompon figurent parmi les artistes les plus recherchés. Les matériaux, le nombre de tirages ainsi que la fonderie (lorsqu’il s’agit de sculptures en bronze) vont également influer sur le prix d’une sculpture animalière. Les bronzes, produits en petites quantités voire uniques sont très appréciés des collectionneurs. Les animaux sauvages (tigres, lions, guépards) et domestiques (chevaux, taureaux, chiens, chats, poules, lapins) sont les sujets les plus convoités par les collectionneurs.

 

Des contrefaçons de sculptures animalières réalisées par des faussaires aguerris ont circulé sur le marché de l’art. Ainsi, les expertises par des experts spécialisés sont de rigueur pour cette catégorie de sculptures.

 

Prix et cote des sculptures animalières en vente aux enchères

 

Avec des prix et des estimations autour de centaines de milliers d’euros, les ours blancs de François Pompon et les animaux exotiques (léopards, panthères, babouins sacrés) de Rembrandt Bugatti figurent parmi les sculptures animalières les plus chères du marché de l’art international. Certaines statues de Bugatti peuvent même dépasser le seuil du million d’euros. En 2015, une sculpture de l’artiste, représentant un babouin sacré, éditée par la maison Hébrard en 11 exemplaires, offerte à son frère Ettore – fondateur de la marque d’automobiles éponyme –, trouve acquéreur pour le prix d’achat de 2 059 650 € (Sotheby’s, New York).

 

Les enchères des animaux en bronze grands formats (chats, poissons, condors) d’Edouard Marcel Sandoz et les cheveux de courses d’Emmanuel Frémiet varient entre 15 000 et 50 000 euros. On observe des prix d’achat similaires pour les chevaux et jockeys d’Isidore Bonheur et les chevaux d’Antoine-Louis Barye.

 

Un grand nombre de sculptures animalières s’échangent en vente aux enchères à des prix inférieurs à 3 000 euros. La majorité des chevaux en bronze de Pierre-Jules Mène et des chevaux et dromadaires d’Alfred Dubucand se vendent à moins de 1 000 euros, mais certaines statues (tirées à peu d’exemplaires, de provenance prestigieuse) peuvent aller jusqu’à 30 000 euros. Les prix des petites statuettes en bronze représentant des tigres de Charles Valton ainsi que des cerfs et chiens de meute d’Auguste Caïn, peuvent aller jusqu’à 3 000 €, les plus grands formats affichent des enchères entre 5 000 et 10 000 euros. Les prix de vente des animaux de ferme (vaches, taureaux, moutons) en bronze édités par la fonderie Peyrol de la sculptrice Rosa Bonheur équivalents à 3 000 €.

 

« Babouin sacré hamadryas », sculpture en bronze réalisée vers 1934, Rembrandt Bugatti, adjugée 2 059 650 € en 2015 (Sotheby’s, New York)

 

Antoine Aigon (1837-1894)

Alphonse Arson (1822-1882)

Alfred Barye (1839-1882)

Antoine-Louis Barye (1796-1875)

Michel Bassompierre (né en 1948)

Isidore Bonheur (1827-1901)

Rosa Bonheur (1822-1899)

Rembrandt Bugatti (1884-1916)

Auguste Cain (1821-1894)

Louis-Albert Carvin (1875-1951)

Joseph Chemin (1825-1901)

Paul Comoléra (1818-1897)

Paul-Édouard Delabrièrre (1829-1912)

Germain Demay (1819-1886)

Judith Devaux (1970-)

Auguste-Louis Dion (1824-1873)

Alfred Dubucand (1828-1894)

Christophe Fratin (1800-1864)

Emmanuel Frémiet (1824-1910)

Camille Gâté (1856-1900)

Jean-Marie Gaspar (1861-1931)

August Gaul (1869-1921)

Émile-Coriolan Guillemin (1841-1907)

Adolphe-Victor Geoffroy-Dechaume (1816-1892)

Eugène Gonon (1814-1892)

Hyppolite Heizler (1828-1871)

Louis Théophile Hingre (1832-1911)

Henri-Alfred Jacquemart (1824-1896)

François-Xavier Lalanne (1927-2008)

Edwin Landseer (1802–1873)

Prosper Lecourtier (1851-1924)

Arthur Le Duc (1848-1918)

Clovis-Edmond Masson (1838-1913)

Pierre Jules Mène (1810-1879)

Jules Moigniez (1835-1894)

René Paris (1881-1970)

Armand Petersen (1891-1969)

François Pompon (1855-1933)

Pierre Louis Rouillard (1820-1881)

Jean-Claude de Saint-Marceaux (1902-1979)

Mathilde Thomas-Soyer (1858-1940)

Charles Valton (1851-1918)

Roch Vandromme (né en 1953)

Louis Vidal (1831-1892)

1er réseau d’experts d’art
et de commissaires-priseurs en France

Découvrez nos spécialistes

Envoyez vos photos – Estimation Gratuite en 48h

Demander une estimation gratuite
dès maintenant

X

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Artiste :