1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Sculpture Mauresque Charles Cordier : expertise et estimation

cordier sculpture estimation

 

Sculptures de « Mauresque » de Charles-Henri Joseph Cordier : leur cote sur le marché de l’art

Le sculpteur ethnographique, promoteur d’exotisme et de polychromie, Charles-Henri Joseph Cordier (1827-1905), réalisa plusieurs bustes de « mauresques » illustrant parfaitement ses recherches scientifiques et artistiques des genres humains.
A l’issue de son voyage en Algérie d’avril à octobre 1856, Charles Cordier réalisa une série de treize portraits, tels l’ « Enfant kabyle », des représentations de « mulâtresses » ou des sculptures de « mauresques ». Parmi ces dernières, on retrouve notamment sur le marché de l’art les bustes de « Mauresque noire », dont deux versions existent, l’une de 1856 et l’autre de 1873 ; les bustes de « Mauresque d’Alger chantant » ; et parfois des « Danseuse mauresque » en pieds. Comme dans ses autres productions en série, Cordier produit chaque fois une œuvre différente en faisant varier les patines ou en modifiant certains détails comme les vêtements, les coiffures, les bijoux.
Les « mauresques » de Cordier sont assez bien cotées sur le marché de l’art. On les retrouve généralement en bronze, mais il existe également des versions en marbre, ou en terre cuite.

 

Sculpture de « Mauresque » de Charles-Henri Joseph Cordier : prix, achat, vente et enchère

En salles de ventes aux enchères, les estimations pour les « Mauresque noire » et les « Mauresque d’Alger chantant » se situent généralement entre 10 000 € et 20 000 €, pour des œuvres d’une cinquantaine de centimètres au maximum, les estimations pouvant prendre de l’ampleur pour des tailles plus importantes ; elles se situent alors autour de 50 000 euros.
Ainsi, une « Mauresque noire » en bronze à patine noire, argenté et doré, datée vers 1873 et d’une hauteur de 75 cm, a été adjugée au prix d’achat de 60 000 euros lors d’une vente aux enchères à Paris en octobre 2015 (Sotheby’s). Plus récemment, une « Mauresque d’Alger chantant » de 42 cm en bronze doré et argenté, estimée entre 11 000 et 17 000 €, a été vendue au prix de 24 225 euros à Londres en novembre 2017 (Christie’s).

 

« Mauresque d’Alger chantant » de 42 cm et piédouche de 22 cm, vers 1870-1900, en bronze doré et argenté, Charles-Henri Joseph Cordier, adjugée 24 000 €) en 2017 (Christie’s)

Un commissaire-priseur vous contacte sous 48H

  • Indiquez ici la ville et/ou le code postal où sont conservés les œuvres ou objets à vendre.

Artiste :