1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Estimation Statue

statue prix cote estimation expertise enchère vente

Demander une estimation

 

Nos commissaires-priseurs et experts d’art spécialisés estiment gratuitement en ligne votre statue.
Recevez sous 48h une estimation objective, confidentielle et sans engagement, basée sur les résultats de vente aux enchères de statues similaires. Afin de confirmer ce premier avis estimatif, nous organisons partout en France, l’expertise gratuite sur pièce de votre collection de statues.
Notre réseau de commissaires-priseurs et d’experts d’art reconnus vous accompagne dans la vente de votre statue en défendant au mieux vos intérêts.

 

Les statues sont relativement rares sur le marché de l’art, du fait notamment de leurs dimensions importantes. Elles n’en demeurent pas moins prisées des collectionneurs de sculptures. Leur caractère monumental, la qualité des matériaux et de la finition et la cote du sculpteur peuvent impliquer des estimations et des prix d’achat exceptionnels. A titre d’exemple, la statue en bronze (1,77 m) d’Alberto Giacometti, intitulée « L’homme au doigt », éditée en six exemplaires, a été adjugée 126,68 millions d’euros en vente aux enchères en 2015.

 

On qualifie généralement de statue une sculpture en ronde-bosse (pouvant être vue de tous les côtés) et de taille conséquente. Les statues de plus petites dimensions sont nommées statuettes. La pierre (marbre, grès, pierre calcaire), le bronze ou le bois constituent les matériaux les plus courants. L’art de la statuaire se développe considérablement durant l’antiquité gréco-latine. Les sculpteurs y créent des ouvrages imposants, parfois de plusieurs mètres de hauteur. Servant le plus souvent à orner les temples et les édifices publics, les statues antiques représentent soit des dieux (Vénus, Apollon) ou des personnalités politiques. Rares sur le marché de l’art, de telles statues peuvent atteindre des prix d’achat très élevés, à condition d’avoir fait l’objet d’une expertise par un spécialiste. En 2016 par exemple, une sculpture en marbre datée du Ier siècle représentant un torse de faune a été adjugée près de 2,9 millions d’euros en vente aux enchères (Christie’s Paris). Une sculpture médiévale en bois ou en pierre peut également susciter l’engouement des collectionneurs.

 

La Renaissance marque un renouveau des arts sur la base de la redécouverte de l’antiquité, notamment de la statuaire. Michel-Ange et Benvenuto Cellini sont deux grands noms de la Renaissance florentine. Peu de statues de cette période s’échangent aujourd’hui sur le marché des ventes aux enchères. Les statues des XVIIe et du XVIIIe siècle sont plus profuses, même si elles restent rares.

 

Au XIXe siècle, le développement de la fonte en bronze coïncide avec une production plus assidue de statues. Les statues en bronze ou en marbre d’Auguste Rodin amorcent la modernité en sculpture. Sur le marché de l’art, elles réalisent souvent des enchères millionnaires. En 2016, une statue en marbre de Rodin intitulée « L’éternel printemps » (1884) a été adjugée au prix de 15 786 000 € (Sotheby’s New York).

 

Certains sculpteurs relevant des aux mouvements d’avant-garde se sont attaqués au format monumental. Parmi eux, Ossip Zadkine ou Henry Moore ont conçu des statues, aussi bien en pierre qu’en bois ou en bronze, qui sont toujours très recherchées aujourd’hui. Encore plus proches de notre contemporanéité, les sculptures monumentales de Niki de Saint-Phalle, de César, de Bernard Venet, de Robert Couturier ou encore d’Eugène Dodeigne attirent un large public et disposent d’une très bonne cote. Avec des artistes comme Xavier Veilhan ou Jean-Pierre Raynaud, l’art de la statuaire a encore de beaux jours devant lui.

 

Si vous possédez une statue et que vous souhaitez la vendre, nous vous recommandons vivement de recourir à une expertise effectuée par un expert d’art ou un commissaire-priseur afin d’en établir l’estimation la plus proche de sa valeur sur le marché.

 

Torse d’Aphrodite en marbre, Égypte, Art ptolémaïque d’Alexandrie, 16,5 cm, adjugée 35 900 € en 2019 (Artcurial Paris)

 

Demander une estimation

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.