TEST
Estimation Gratuite. 1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture
Téléphone : 01 42 65 14 39 - Lundi-Vendredi 14H00/17H00.
Nous réalisons une estimation gratuite et nous vous accompagnons pour vendre au meilleur prix.

Estimation Tableau Anglais

tableau anglais prix cote estimation expertise

Demander une estimation

Nos commissaires-priseurs et experts d’art spécialisés estiment gratuitement en ligne votre tableau anglais.
Recevez sous 48h une estimation objective, confidentielle et sans engagement, basée sur les résultats de vente aux enchères de vos tableaux anglais similaires. Afin de confirmer ce premier avis estimatif, nous organisons partout en France, l’expertise gratuite sur pièce de votre collection de tableaux anglais.
Notre réseau de commissaires-priseurs et d’experts d’art reconnus vous accompagne dans la vente de votre tableau anglais en défendant au mieux vos intérêts.

 

Qu’est-ce que la peinture anglaise ?

 

Les tableaux anglais correspondent à la production picturale d’artistes natifs d’Angleterre entre le début du XVIIe siècle à la fin du XIXe siècle. Durant cette période les peintres anglais ont vu leurs travaux passer d’un ancrage provincial à un statut de référence internationale. Ainsi, le rayonnement des peintures anglaises s’est étendu à l’Europe entière, elles ont influencé et inspiré des générations d’artistes.

 

William Dobson, Cornelius Johnson et Robert Walker figurent parmi les grands maîtres des portraits grandeur nature du XVIIe siècle. Francis Barlow est l’un des premiers peintres anglais à représenter des sujets sportifs (course de chevaux, chasse). Un siècle plus tard, George Stubbs s’inscrit dans le sillage de Barlow. Il s’est approprié ces thèmes et les a sublimés en y ajoutant des évocations à la nature et aux animaux. Joseph Wright of Derby, portraitiste du XVIIIe, est aussi connu pour ses scènes éclairées à la lueur de bougies. La peinture de paysages du XVIIIe a été marquée par les travaux de peintres romantiques anglais : Joseph Mallord William Turner et John Constable, qui ont permis d’élever le thème du paysage au niveau de celui de la peinture historique. John Crome et James Stark appartiennent à l’école de Norwich du début du XIXe siècle, l’un des premiers courants artistiques établi en dehors de Londres.

 

Les tableaux anglais sur le marché de l’art

 

Les artistes anglais ont présenté leurs tableaux dans les expositions universelles et dans les institutions anglaises tels que l’Académie Royale, la galerie Dudley, la Royal Watercolour Society ou encore le Burlington Fine Arts Club. Les marchands d’art comme Colnaghi, Joseph Joel Duveen ont commercialisé les tableaux anglais au Royaume-Uni, en Europe et aux Etats-Unis. Ainsi, les peintres anglais ont très vite bénéficié d’une reconnaissance locale et internationale. Depuis, leur cote est en constante progression, les prix ont explosé dans les années 1990, puis une seconde fois au début des années 2000 avec des records d’enchères successifs.

 

Aujourd’hui, les prix des peintures anglaises sont assez hétérogènes : certaines signatures comme William Turner, John Constable et John Martin affichent des enchères près de cent fois plus élevées que celles d’autres artistes moins célèbres. La qualité d’exécution, l’état de conservation et le thème sont également des critères pris en compte pour déterminer le prix d’un tableau anglais. Les marines, les paysages et les scènes historiques sont les sujets les plus recherchés. Les scènes de chasse sont parmi les classiques de la peinture anglaise.

 

Des faussaires ont réalisé des contrefaçons de peintures anglaises et ces œuvres ont circulé sur le marché de l’art. Les cotes des artistes n’en ont pas particulièrement souffert, cependant suite à ces affaires la méfiance des collectionneurs s’est accrue. Ainsi, lorsqu’une œuvre est proposée à la vente, il est indispensable qu’elle ait été expertisée par un expert spécialisé.

 

 

Cote et prix des tableaux anglais en vente aux enchères

 

Les paysages brumeux de William Turner et John Constable ainsi que les peintures animalières de George Stubbs (chevaux, chien, chasse course de chevaux, écuries, jockey) sont les tableaux anglais les plus recherchés. En 2014, les enchères d’une vue de Rome depuis l’Aventin réalisée par William Turner, ayant notamment appartenu au Premier Ministre Britannique en 1894-1895, surpassent largement son estimation haute et trouve acquéreur au prix d’achat de 34 074 000 € (Sotheby’s, Londres). Les paysages et scènes apocalyptiques tirées de la Bible de John Martin peuvent aller jusqu’à 3 000 000 d’euros.

 

On trouve sur le marché un grand nombre de peintures anglaises adjugées entre 150 000 et 600 000 euros. A l’achat, il faut compter entre 200 000 et 600 000 € pour les portraits de femmes du préraphaélite Edward Coley Burne-Jones, les portraits d’enfants, de femmes et scènes d’intérieur de John Everett Millais ainsi que les portraits de la noblesse de Joshua Reynolds, Thomas Gainsborough, Thomas Lawrence. Avec des prix similaires, les peintures de Joseph Wright of Derby (premier peintre a avoir représenté l’esprit de la Révolution Industrielle) et les scènes d’extérieur (ville, champs, mer, fêtes) de Laura Knight, sont également des valeurs sûres du marché de l’art ancien anglais.

 

La majorité des tableaux anglais s’échangent en ventes aux enchères à des prix inférieurs à 20 000 euros. On peut citer notamment les peintures animalières de Francis Barlow, les portraits de la royauté de Mary Beale, les portraits emblématiques d’officier de la Royal Navy de Lemuel Francis Abbott et les paysages de bords de mer de John Crome et James Stark (peintres de l’école de Norfolk).

 

« Rome, From Mount Aventine », huile sur toile, Joseph Mallord William Turner, adjugée 34 074 000 € en 2014 (Christie’s, Londres)

 

Edward Coley Burne-Jones (1833-1898)

William Dobson (1611-1646)

John Martin (1789-1854)

John Everett Millais (1829-1896)

John Constable (1776-1837)

Dante Gabriel Rossetti (1828-1882)

Cornelis I Janssens Van Ceulen (1593-1661)

Robert Walker (1607-1658)

John Greenhill (c.1645-1676)

John Riley (1646-1691)

John Michael Wright (c.1617-1694)

Francis Barlow (1626-1702)

George Stubbs (1724-1806)

Anna Joan Carlisle (C.1606-C.1680)

Mary Beale (1632-1697/99)

James Thornhill (1675-1734)

William Hogarth (1697-1764)

George I Cruikshank (1792-1878)

Joseph Highmore (1692-1780)

Francis Hayman (c.1708-1776)

Arthur Devis (1712-1787)

Thomas Gainsborough (1727-1788)

George Romney (1734-1802)

Lemuel Francis Abbott (1760-1803)

Richard Westall (1765-1836)

Thomas Lawrence (1769-1830)

Thomas Phillips (1770-1845)

Jonathan I Richardson (1665-1745)

Thomas Hudson (1701-1779)

Joseph Wright Of Derby (1734-1797)

Edwin Henry Landseer (1802-1873)

George Arnald (1763-1841)

John Linnell (1792-1882)

Francis Barlow (1626-1702)

George Morland (1763-1804)

Samuel Palmer (1805-1881)

Paul Sandby (c.1730-1809)

Thomas Heaphy (1775-1835)

John Crome (1768-1821)

John Sell Cotman (1782-1842)

James Stark (1794-1859)

Joseph Stannard (1797-1830)

William Holman Hunt (1827-1910)

Ford Madox Brown (1821-1893)

William Morris (1834-1896)

William Powell Frith (1819-1909)

George Frederick Watts (1817-1904)

Elizabeth Southerden Butler (1846-1933)

Richard Caton Ii Woodville (1856-1927)

Harry Payne (1858-1927)
Thomas Davidson (1842-1919)

Richard Westall (1765-1836)

Lemuel Francis Abbott (1760-1803)

Aubrey Beardsley (1872-1898)

Francis Bernard Dicksee (1853-1928)

Robert Polhill Bevan (1865-1925)

Walter Langley (1852-1922)

James Abbot Mcneill Whistler (1834-1903)

Laura Knight (1877-1970)

Demander une estimation

1er réseau d’experts d’art
et de commissaires-priseurs en France

Découvrez nos spécialistes

Envoyez vos photos
Estimation Gratuite en 48h

Demander une estimation gratuite
dès maintenant

X

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !