1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Tableau Néo-classique : Expertise et Estimation Gratuite

tableau neoclassique prix cote estimation expertise

Demander une estimation

Nos commissaires-priseurs et experts d’art spécialisés estiment gratuitement en ligne votre tableau néo-classique.
Recevez sous 48h une estimation objective, confidentielle et sans engagement, basée sur les résultats de vente aux enchères de vos tableaux néo-classiques similaires. Afin de confirmer ce premier avis estimatif, nous organisons partout en France, l’expertise gratuite sur pièce de votre collection de tableaux néo-classiques.
Notre réseau de commissaires-priseurs et d’experts d’art reconnus vous accompagne dans la vente de votre tableau néo-classique en défendant au mieux vos intérêts.

 

Qu’est-ce que la peinture néo-classique

 

Le néoclassicisme apparaît à la suite du rococo dans les années 1760, il atteint sa maturité dans les années 1790 et perdure jusqu’à la moitié du XIXe siècle principalement en France, en Angleterre, en Allemagne et en Italie. Les peintres néoclassiques puisent leur inspiration dans les créations de l’antiquité et de la mythologie gréco-romaine pour représenter des sujets de leur époque. En réaction à la période exubérante rococo, ils subliment l’austérité et la place au centre des préoccupations.

 

L’artiste allemand Anton Raphaël Mengs est le premier chef de file de la peinture néoclassique. En France, c’est Jacques-Louis David qui est l’une des figures centrales du mouvement néoclassique. Il a marqué l’histoire du mouvement et a inspiré toute une génération de peintres français. François Gérard est l’un de ses suiveurs et principaux peintres de cours du premier Empire et de la Restauration. Jean-Auguste-Dominique Ingres, également élève David, est aujourd’hui considéré comme un génie incontestable du néo-classicisme. Joseph Wright Derby est le représentant britannique du courant néo-classique.

 

 

Les tableaux néo-classique sur le marché de l’art

 

Les tableaux néoclassiques sont très largement appréciés du vivant des artistes aux XIXe siècle. Certains d’entre eux sont même nommés peintre de cour, ce qui leur permet d’accéder à une notoriété et une visibilité sans égal. Les peintres exposent également leurs travaux dans des manifestations tels que les expositions universelles ou les salons de l’époque comme le Salon de l’académie ou le Salon de peinture et de sculpture. L’influence de Jacques-Louis David sur ce Salon est indéniable, sa grande implication aura permis d’ouvrir les portes à des artistes d’origines sociales plus modestes. Les marchands tels qu’Adolphe Goupil font la promotion de ces artistes auprès des amateurs d’art. Au fil des siècles, la cote des tableaux néoclassiques a connu une progression constante. Ce sont des valeurs sûres et stables qui plaisent à un cercle de collectionneurs chevronnés.

 

La renommée de l’artiste est l’élément principal qui va influer sur les prix des tableaux néoclassiques. Jacques-Louis David est le peintre néoclassique le plus cher, ses œuvres sont d’une extrême rareté sur le marché de l’art. Les peintures néoclassiques de François Gérard sont aussi très convoitées. La qualité et le thème de la composition picturale vont également déterminer le prix d’une œuvre. Les représentations de Napoléon ou de ses proches comme Madame Récamier sont particulièrement prisées. Citons également les nues comme les déesses, les baigneuses ou les odalisques. Les peintures mythologiques sont préférées aux sujets religieux, notamment lorsqu’ils représentent Achille et la guerre de Troie ainsi que des enlèvements de femmes comme l’enlèvement des sabines. Les scènes tragiques de l’histoire romaine ou grecque ont inspiré des œuvres pleines d’émotions la mort de César ou de Socrate.

 

Afin d’écarter tout doute sur leur authenticité, les expertises par des experts spécialisés en art ancien sont de rigueur pour les tableaux néoclassiques.

 

 

Cotes et prix des peintures néo-classiques en vente aux enchères

 

Les prix et estimations des tableaux néoclassiques de Jacques-Louis David et de Joseph Wright Derby, François Gérard, Ingres et Joseph Marie Vien débutent à 200 000 euros et peuvent aller jusqu’à plusieurs millions d’euros. A l’achat, il faut compter entre 200 000 et 500 000 euros pour un tableau néoclassique du virtuose Joseph Marie Vien. Les enchères des compositions picturales clair-obscur de Joseph Wright of Derby surpassent régulièrement le seuil du million d’euros. Les portraits historiques de la société bourgeoise d’Ingres varient entre 300 000 et 1 000 000 €.

 

En 2017, une huile sur toile de François Gérard représentant le portrait du beau frère et maréchal de l’Empereur Napoléon, peintre de la cour Napoléonienne, estimé entre 400 000 et 600 000 euros, ayant appartenu à la famille de la noblesse d’empire Murat, trouve acquéreur pour le prix d’achat de 610 000 euros (Sotheby’s).

 

Certaines peintures néoclassiques peuvent s’échanger en ventes aux enchères à des prix allant de 50 000 à 200 000 €. C’est notamment le cas des huiles d’Angelica Kauffmann, portraitiste suisso-autrichienne, l’une des rares femmes peintres de l’époque. Les enchères des portraits historiques d’Anne-Louis Girodet varient sensiblement de la même manière.

 

D’autres tableaux néoclassiques affichent des prix de vente situés entre 20 000 et 50 000 euros. Comme par exemple les œuvres de John Singleton Copley, peintre anglo-américain grand maître de la peinture du genre et de la peinture d’histoire de l’Empire Britannique. On peut également nommer le peintre allemand, Anton Rafael Mengs, premier peintre du roi d’Espagne.

 

« Portrait de Joachim Napoléon Murat, roi de Naples et des deux Siciles», huile sur toile, François Gérard, adjugée 610 000 € en 2017 (Sotheby’s, New York)

 

 

Antoine Jean GROS (1771-1835)

François Gérard (1770-1837)

Jean-François Pierre Peyron (1744-1814)

Jean Auguste Dominique Ingres (1780-1867)

Jean-Baptiste Regnault (1754-1829)

Anton Raphaël Mengs (1728-1779)

Jacques-Louis David (1748-1825)

Anne-Louis Girodet (1767-1824)

Antoine Jean Gros (1771-1835)

Jean-Baptiste Greuze (1725-1805)

Pierre Paul Prud’hon (1758-1823)

Joseph-Marie Vien (1714-1848)

Benjamin West (1738-1820)

John Singleton Copley (1738-1815)

Joseph Wright of Derby (1734-1797)

Gavin Hamilton (1723-1798)

Angelica Kauffmann (1741-1807)

Pompeo Batoni (1708-1787)

Andrea Appiani (1754-1817)

 

Demander une estimation

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.