1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Estimation Paysage

paysage tableau prix cote estimation expertise enchère

 

Demander une estimation

 

Nos commissaires-priseurs et experts d’art spécialisés estiment gratuitement en ligne votre paysage.
Recevez sous 48h une estimation objective, confidentielle et sans engagement, basée sur les résultats de vente aux enchères de paysages similaires. Afin de confirmer ce premier avis estimatif, nous organisons partout en France, l’expertise gratuite sur pièce de votre collection de peintures représentant un paysage.
Notre réseau de commissaires-priseurs et d’experts d’art reconnus vous accompagne dans la vente de votre paysage en défendant au mieux vos intérêts.

 

On qualifie de paysage une peinture ou un dessin représentant un site naturel, rural ou urbain. Le mot « paysage » apparaît à la fin du XVIe siècle, ce qui concorde avec son développement en tant que genre pictural à part entière. Si certaines peintures antérieures pouvaient comporter des éléments paysagers, elles ne constituaient pas des paysages à proprement parler.

 

Les peintures de paysage prolifèrent véritablement à partir du XVIIe siècle en Flandres et aux Pays-Bas. Des peintres comme Jacob van Ruisdael ou Jan van Goyen se spécialisent dans le genre et composent des tableaux où la nature (fleuve, mer, forêt, plaine) tient lieu de protagoniste. En France, Claude Gellée dit « Le Lorrain » est l’un des principaux peintres paysagistes français du XVIIe siècle. Les tableaux du XVIIe siècle représentant un paysage sont rares sur le marché de l’art, et de ce fait revêtent une bonne cote. Les paysages hollandais disposent généralement d’une grande valeur. Les peintures portant une signature prestigieuse sont les plus à même d’être vendues à des montants importants. En 2018 par exemple, une huile sur panneau signée Jan van Goyen intitulée « La plage d’Egmond-sur-Zee » (1653) a été adjugée 314 425 € en vente aux enchères (Christie’s Londres).

 

Au XVIIIe siècle, le genre du paysage se popularise et se diversifie. Outre les Hollandais, on note l’excellence de l’école française, avec les tableaux de Joseph Vernet ou Pierre-Henri de Valenciennes. Les Vénitiens Canaletto, Guardi ou Bellotto, quant à eux, se spécialisent dans la veduta, vue de ville très réaliste. L’estimation et le prix d’achat d’une peinture de paysage du XVIIIe siècle dépend en grande partie de la cote de son auteur et de la qualité de l’expertise. Un paysage ou une veduta signée d’un grand nom a toutes les chances de trouver acquéreur à un excellent prix.

 

Le XIXe siècle marque une étape essentielle dans le développement du paysage. L’invention des tubes de peinture, dans les années 1840, permet aux artistes de peindre sur le motif, en plein air. Les peintres de l’École de Barbizon sont, à cet égard, emblématiques de cette nouvelle pratique. Théodore Rousseau, Camille Corot, Jean-François Millet ou encore Gustave Courbet composent des paysages uniques, ayant en commun l’observation directe de la nature. Par la suite, les impressionnistes trouvent dans le paysage un mode d’expression privilégié de leurs recherches sur la lumière et la couleur. Pour ne citer qu’eux, Claude Monet, Camille Pissarro, ou quelques années plus tard Georges Seurat et Paul Signac ajoutent chacun au genre du paysage leur touche singulière et leur regard libre. Globalement, l’estimation et le prix d’achat d’un tableau du XIXe siècle représentant un paysage peut varier fortement en fonction de la cote du peintre. Les peintures exécutées par les grands noms de l’École de Barbizon ou de l’impressionnisme atteignent des montant paroxystiques. A titre d’exemple, en 2018, une huile sur toile de Camille Pissarro de 1899 intitulée « Paysage avec peupliers, temps gris, Éragny » a été adjugée 3 364 404 € en vente aux enchères (Christie’s New York). Attention toutefois : de nombreux faux circulent sur le marché. Il est donc indispensable de recourir à une expertise par un expert en tableaux.

 

Le genre du paysage n’a pas été délaissé par les peintres modernes et contemporains. Du cubisme de Picasso à l’œuvre monumentale d’Anselm Kiefer, en passant par le paysagisme abstrait de Zao Wou-Ki, nombre de tableaux et dessins s’approprient le genre.  

 

Si vous possédez une tableau représentant un paysage et que vous souhaitez le vendre, nous vous recommandons vivement de recourir à une expertise effectuée par un expert en peinture afin d’en établir l’estimation la plus proche de sa valeur sur le marché.

 

Pierre Eugène Montézin, « Automne en Creuse », Huile sur toile, 99,2 x 130,4 cm, adjugée 23 000 € en 2018 (Artcurial Paris)

 

 

Demander une estimation

1er réseau d’experts d’art
et de commissaires-priseurs en France

Découvrez nos spécialistes

Envoyez vos photos – Estimation Gratuite en 48h

Demander une estimation gratuite
dès maintenant