1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Arme : Expertise et Estimation

 

Demander une estimation

 

Nos commissaires-priseurs et experts d’art spécialisés estiment gratuitement en ligne votre arme ou médaille.
Recevez sous 48h une estimation objective, confidentielle et sans engagement, basée sur les résultats de vente aux enchères d’armes ou de médailles similaires. Afin de confirmer ce premier avis estimatif, nous organisons partout en France, l’expertise gratuite sur pièce de vos armes.
Notre réseau de commissaires-priseurs et d’experts d’art reconnus vous accompagne dans la vente de vos armes et médailles en défendant au mieux vos intérêts.

 

Pour collectionner des armes ou d’anciens objets militaires (uniforme, armure…), l’expertise et estimation préalable des articles est indispensable. La valeur d’un objet se trouve dans son histoire. Ainsi, un vieux pistolet, fusil, couteau ou une épée ancienne contient souvent un large volet du passé. Ces armes ont été conçues et utilisées dans un contexte précis. La collection d’articles de militaria n’est pas limitée uniquement à l’objet en soi. Un drapeau ou un diplôme trouve tout son sens à travers son parcours historique.

Les médailles, divers trophées et souvenirs sont issus d’une époque déterminée, riche d’histoires et d’événements. La passion pour les armes à feu ou pour une catégorie d’arme blanche (sabre, dague…) propulse naturellement le collectionneur vers de lointains horizons. De ce fait, leur authentification est cruciale. Pour vous lancer dans le militaria, présentez-nous vos articles : nous effectuons gratuitement l’expertise et estimation d’objets de militaria en tout genre. Nos experts se tiennent à votre disposition pour authentifier et donner une cotation juste de vos biens !

 

1er réseau d’experts d’art
et de commissaires-priseurs en France

Découvrez nos spécialistes

Envoyez vos photos – Estimation Gratuite en 48h

Demander une estimation gratuite
dès maintenant

 

Estimations Arme - Médaille

15 Juil
Glaive prussien : dimensions : longueur : 56 (43,2cm de lame) épaisseur lame : 3,3cm marquages : 8.TL.1.24.Fourreau : dimensions : longueur : 47,7cm ...
15 Juil
Dague d'officier allemand de marque Solingen de la seconde guerre mondiale et son fourreau, personnalisée au nom de Schramberg BETTING. Longueur de la dague 38 cm. Longueur de la lame 25,5 cm Longue ...
14 Juil
Bonjour, Voici une baïonnette qui a toujours été dans la famille et dont je ne connais pas la provenance. Le fourreau fait 59 cm de long. Le pommeau est recouvert de cuivre annelé et le bouton pou ...
13 Juil
Épée ancienne
13 Juil
Arme belge numération de série 9027,avec capsule rigate ne c pas plus

Armes : Expertise et Estimation Gratuite

armes expertise gratuite

 

Pour commencer ou étoffer sa collection d’armes, il serait bon de se concentrer sur un genre ou une époque particulière. Par exemple, la période napoléonienne se révèle particulièrement passionnante et riche sur ce point. Un sabre coupe choux de cette époque a été vendu 195 euros début avril 2015 à Montréal (Canada). Pour authentifier ce genre d’article, une expertise et estimation a été dûment réalisée. En effet, seule l’authenticité d’un objet lui confère toute sa valeur.

L’évolution des armes au fil de l’Histoire se rattache à des noms prestigieux, concepteurs, propriétaires, utilisateurs, héritiers…. Les musées spécialisés permettent notamment d’en admirer certains modèles célèbres. Ainsi, l’Epée de Pavie, magnifique arme d’apparat, se trouve au Musée de l’Armée. Portée par François 1er, elle se rattache à la bataille de Pavie (25 février 1525).

S’agissant des armes à feu le nom de Jean Lepage (1779-1822) constitue une référence. Il a notamment amélioré le système de mise à feu de la carabine Lepage. Récemment encore, une paire de pistolets à silex de sa création a atteint le montant de 144 000 euros (16 décembre 2010, Espace Tajan). Ayant appartenu au Maréchal Etienne Jacques Joseph Macdonald (Duc de Tarente, 1765-1840), cette paire de pistolets était initialement estimée à 12 000 euros.

Quant aux armes blanches, signe du pouvoir militaire et de l’aristocratie, elles étaient auparavant de véritables armes de combat. Ainsi, les Officiers de Marine en ont possédé de remarquables exemplaires, depuis les dagues aux épées en passant par les coutelas et sabres. Les armes d’abordage constituaient un lot important de l’arsenal marin. On trouve également des épées ou sabres d’infanterie d’une qualité admirable, et heureusement, dans un excellent état de conservation.

Pour vos acquisitions futures, notre service expertise et estimation est disponible gratuitement pour vous garantir leur origine réelle (pays, fabricant, époque) ainsi que leur prix.

Médailles : Expertise et Estimation Gratuite

estimation médaille

 

Le militaria prend tout son sens quand il s’agit, à côté des armes, de collectionner des médailles et souvenirs. En effet, chapeau, uniforme, documents, et autres trophées anciens autour de l’univers militaire sont nombreux et précieux. L’époque napoléonienne, les régimes politiques successifs en France (Premier Empire, Directoire, Restauration…) et dans le monde offrent de sublimes trésors aux passionnés. Cette année, le centenaire de la Première Guerre mondiale (1914-1918) éveille un regain d’intérêt pour les objets souvenirs de cette époque. L’expertise et estimation de ces articles est incontournable, afin de justifier leur provenance exacte.

Une collection peut porter sur une période particulière, ou un genre précis. Les uniformes et leurs divers éléments sont, par exemple, un genre intéressant. Selon leur histoire, ils valent plus ou moins cher. Le jeu des enchères peut aussi accroître considérablement leur prix. C’est ainsi qu’un bicorne de Napoléon a été acheté à 1,884 millions d’euros en novembre 2014 (Fontainebleau). Ce spécimen, authentifié, figure parmi les 19 bicornes ayant appartenu à Bonaparte.

Les médailles s’avèrent particulièrement précieuses et recherchées : outre les décorations du genre Légion d’honneur, il y a celles accordées pour divers faits de guerre. Noter également celles provenant d’autres pays. En plus de leur sens historique, leur valeur tient aussi à leur confection. Ainsi, la médaille en or de la création de l’Etat d’Israël (1948), mise en vente en ligne, estimée à 650 euros. L’ensemble de chevalier de l’Ordre de Saint André, datant de Pierre le Grand de Russie (1698) a été acquis pour 1,4 millions euros ; en plus de la pièce principale finement composée de paillettes, lames et cannetille d’argent, le bijou comporte un collier en or ciselé et émaillé long de 150 cm…

Pour tout objet de collection suscitant votre intérêt, nous mettons notre service d’expertise et estimation est à votre service, et ce gratuitement !