1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Nature morte André Derain : expertise et estimation

derain peinture prix cote

 

Natures mortes André Derain : leur cote sur le marché de l’art

 

Plus que de simples exercices de style, les natures mortes d’André Derain sont des œuvres qui valent pour elles-mêmes. Surtout, elles semblent rythmer trois moments de sa création, en amont et en aval du fauvisme. Nous en trouvons parmi ses œuvres de jeunesse, entre 1901 et 1904 ; dans les années 1910 au temps du « retour à l’ordre » ; enfin, après 1945, alors retiré dans sa demeure de Chambourcy.
Sur le marché de l’art, les natures mortes de Derain sont de véritables valeurs refuges. Leur cote, bien que moins élevée que celle des paysages fauves, est ascendante. Les estimations augmentent et les prix d’achat les dépassent régulièrement. Les valeurs s’envolent même depuis peu pour les natures mortes exécutées en début de carrière. Notons que le marché de l’art français est particulièrement actif sur ce segment de l’œuvre d’André Derain.

 

Natures mortes André Derain : prix, achat, vente et enchère

 

Les natures mortes d’André Derain connaissent un engouement croissant. Les estimations et les prix de vente pour une nature morte peinte entre 1901 et 1904 avoisinent 300 000 euros. En 2018, un tableau de 1901, de 56,5 sur 44,7 cm, représentant des fruits, un pichet, une carafe et une théière, a été adjugé 319 200 €* aux enchères (Sotheby’s Londres), constituant un record pour une nature morte d’André Derain.
Pour une huile sur toile dépeignant une nature morte réalisée autour de 1912, comptez une estimation et un prix d’achat entre 30 000 et 45 000 euros. Bien que moins cotées, les estimations et prix d’achat des natures mortes peintes après 1945 sont à la hausse : comptez aujourd’hui entre 10 000 euros et 15 000 euros pour une huile sur toile de plus de 20 cm sur 20 cm.
Pour les rares dessins de nature morte d’André Derain qui circulent sur le marché, les estimations et prix de vente varient entre 600 euros et 7 000 euros pour les fusains et sanguines, et entre 6 000 et 15 000 euros pour les gouaches.

 

* frais compris

 

« Nature morte », Huile sur toile, 1901, 56,5 x 44,7 cm, André Derain, adjugé 319 200 euros frais compris en 2018 (Sotheby’s Londres)

Un commissaire-priseur vous contacte sous 48H

  • Indiquez ici la ville et/ou le code postal où sont conservés les œuvres ou objets à vendre.