1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Nature morte Paul Sérusier : expertise et estimation sur le marché de l’art

serusier tableau prix cote

 

Les natures mortes de Paul Sérusier : leur cote sur le marché de l’art

Paul Sérusier, en cohérence avec ses recherches sur la couleur et la simplification des formes, a peint un certain nombre de natures mortes. Pommes, citrons, tomates, fleurs, mais aussi pots bretons constituent des motifs souvent repris. Cependant, il est remarquable que la plupart des natures mortes de Paul Sérusier aient été composées dans les années 1910 et 1920, à un moment où il traite de nombreux thèmes, parfois ésotériques.

 

La cote des natures mortes de Paul Sérusier est assez élevée et soutenue depuis au moins une vingtaine d’années. En cela, elles sont des valeurs sûres sur le marché de l’art. Les estimations et les prix d’achat sont stables, s’appuyant sur une dimension muséale importante et un intérêt soutenu des collectionneurs internationaux.

 

Les natures mortes de Paul Sérusier : prix, achat, vente et enchère

Il semble que Paul Sérusier ait peint très peu de natures mortes avant 1900 : toutes les peintures mises aux enchères sont en effet ultérieures à 1910. Elles constituent alors la catégorie d’œuvres présentant les plus hautes valeurs dans la production du peintre à cette époque, même si aucune n’est passée en vente depuis 2014.

 

Pour une huile sur toile, les estimations et prix d’achat débutent autour de 15 000 euros. Cependant, ceux-ci sont généralement compris entre 25 000 et 50 000 euros, soit au-dessus des peintures bretonnes. Le record pour un tableau de nature morte de Paul Sérusier remonte à 2008, où une huile sur toile de 1914, de 50 sur 73 cm, intitulée « Nature morte au citron et bolées bleues », avait été adjugé 104 521 €* (Sotheby’s Londres).

 

Parmi les dessins, seule une aquarelle sur papier de 16 sur 23 cm, intitulée « Nature morte aux coquillages et oursins », adjugée 4 700 €* en 2003 (Thierry Lannon Paris) est à signaler.

 

*frais compris

 

« Nature morte aux pommes », Huile sur toile, 1915, 59,7 x 73,5 cm, Paul Sérusier, adjugé 37 700 euros frais compris en 2014 (Artcurial Paris)

Artiste :