1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Porcelaine impériale chinoise : Expertise et Estimation Gratuite

porcelaine chinoise prix cote estimation expertise

Nos commissaires-priseurs et experts d’art spécialisés estiment gratuitement en ligne votre porcelaine chinoise impériale.
Recevez sous 48h une estimation objective, confidentielle et sans engagement, basée sur les résultats de vente aux enchères de vos porcelaines chinoises impériales similaires. Afin de confirmer ce premier avis estimatif, nous organisons partout en France, l’expertise gratuite sur pièce de votre collection de porcelaines chinoises impériales.
Notre réseau de commissaires-priseurs et d’experts d’art reconnus vous accompagne dans la vente de votre porcelaine chinoise impériale en défendant au mieux vos intérêts.

La porcelaine dite impériale recouvre la production d’objets en porcelaine, souvent confectionnés dans les fours de Jingdezhen, destinés à un usage de cour. Elle se développe pleinement sous la dynastie Ming (1368-1644), puis Qing (1644-1911), et constitue aujourd’hui l’une des catégories d’objets les plus emblématiques de la céramique et de l’art chinois.

 

Les porcelaines impériales regroupent plusieurs types d’objets, en fonction de la technique et du matériau utilisé. La plus connue est sans doute la porcelaine « bleu et blanc », dont le décor est réalisé avec du bleu de cobalt, née sous la dynastie mongole des Yuan (1271-1368) et vivant son âge d’or durant la dynastie Ming, puis sous le règne de Kangxi (1661-1722). Par ailleurs, sous la dynastie Qing, de nouvelles « familles » de porcelaines polychromes apparaissent. L’ère Kangxi voit naître la « famille verte » (yingcai), caractérisée par l’utilisation d’une riche palette de verts différents ; l’ère Yongzheng (1722-1735) voit l’éclosion de la « famille rose », ensemble de porcelaines très fines et très dures, recouvrant les porcelaines fencai (« couleurs poudreuses »), ou yangcai (« couleurs étrangères »). Ces différentes techniques prennent une grande variété de formes : vases, bols, flasques, rince-pinceaux, brûle-parfums, assiettes etc.

 

Au marché de cour s’est parallèlement développé une porcelaine d’exportation, exportée en Chine afin d’honorer les commandes européennes. Celles-ci se font très régulières au XVIIIe siècle, se portant principalement sur des objets de vaisselle et de toilette. Aujourd’hui, la cote des porcelaines impériales sur le marché de l’Art est au plus haut, même si cette catégorie regroupe de très nombreuses pièces. Des records sont souvent battus sur les grandes places de vente aux enchères, les valeurs étant tirées vers le haut par l’engouement des collectionneurs chinois.

 

L’enjeu crucial afin de déterminer le prix d’une porcelaine impériale chinoise réside dans son authenticité. Si l’objet présente certaines marques (marque impériale, marque de collection), il n’en demeure pas moins que seule une expertise menée par un spécialiste sera à même d’en donner la plus juste estimation.