Estimations Gratuites. 1er site d’expertise et d’estimation d'œuvres et d'objets d’art : tableau, sculpture, art contemporain...
Nous réalisons votre estimation gratuite en ligne.

Comment reconnaître un vase chinois ancien ?

reconnaitre vase chinois ancien porcelaine chine

 

Porcelaine blanche, porcelaine polychrome ou porcelaine blanche et bleue, les vases anciens en porcelaine de Chine sont connus dans le monde entier. Très décoratifs, ils séduisent les collectionneurs aguerris comme les amateurs en quête d’une décoration tendance. Dans les ventes aux enchères, les boutiques ou les vide-greniers, on trouve des grands vases ou des petits vases à tous les prix.
 

Vous possédez un vase chinois et souhaitez savoir s’il a de la valeur ? Nous vous livrons quelques clefs de compréhensions de la céramique chinoise ancienne.

 


Qu’est-ce qu’un vase chinois ?

 

La Chine produit des vases en céramique depuis le Paléolithique. Les centres de fabrication se développent dès le Néolithique et produisent des objets et vases en terre cuite. Les vases en grès apparaissent au IXe siècle avec J-C sous les Shang. La porcelaine est mise au point au VIe siècle grâce à la découverte d’une argile réfractaire, le kaolin et à de nouveaux fours à très haute température. Translucide, fine et brillante, elle fascine. Les innovations techniques et artistiques se succèdent. Au XIe siècle, les céramistes mettent au point les vases céladons bruns-verts. Les fameux vases en porcelaine bleu et blanc se développent sous la dynastie Ming au XIVe et XVe siècle. Au XVIIe siècle, la porcelaine de Chine atteint le summum de sa qualité et de sa pureté. Les formes se diversifient et les décors sont variés.
 

À partir du XVIIe siècle, l’exportation de vases chinois notamment à destination de l’Europe se développe notamment avec les vases de la « Famille rose » et de la « Famille verte » aux décors caractéristiques.. Les modèles et décors sont adaptés aux goûts de cette clientèle.
 
La céramique chinoise est classée en fonction des grandes dynasties d’empereur.
 
Les vases chinois anciens ne se limitent pas uniquement à la porcelaine. D’autres matériaux ont en effet servi à la fabrication de vases. Parmi eux, le jade, pierre précieuse très appréciée dans la culture chinoise, occupe une place de choix. Le bronze est également un matériau privilégié dans la culture chinois. On trouve des vases rituels en bronze dès la dynastie Shang (1 570 – 1 045 avt J.-C.). A noter également les vases chinois anciens cloisonnés en cuivre à décor émaillé, mise au point dès le XIIIe siècle.

 


Quels sont les vases chinois anciens recherchés aujourd’hui ?

 

Les vases chinois anciens de la famille Bleu et Blanc présentent généralement d’excellentes estimations et réalisent de très bons prix d’achat, à la condition d’une expertise rigoureuse. En 2017 par exemple, un vase bouteille piriforme de la dynastie Yuan, appelé Yuhuchunping, a été adjugé près de 600 000 euros en vente aux enchères (Christie’s New York). »). Les vases impériaux en porcelaine chinoise sont relativement nombreux sur le marché de l’art et disposent d’une cote dynamique.
 
Les estimations et prix d’achat peuvent néanmoins varier fortement en fonction de l’authenticité, de la provenance, du décor (arbres, papillons, paysage, fleurs) et de la signature. La présence de marques impériales ou de collection peut significativement augmenter la valeur du vase. En 2017, une paire de vases à double anse de la famille rose de l’époque Qianlong, dits « Papillons », a été adjugée au prix de 16 649 219 € (Christie’s Londres). Les exemples d’enchères millionnaires pour les vases chinois en porcelaine ne sont pas rares, du fait notamment de l’engouement des collectionneurs chinois.
 
Les vases en jade revêtent une très bonne cote, que confirment les résultats de vente récents. En 2018, un vase en jade céladon dit « Kinuta » de la dynastie Tsong (1127-1279) a été adjugé au prix de 4 819 697 (Christie’s Hong Kong).

 

 Demandez une estimation de votre vase chinois


Comment reconnaître un vase chinois de valeur ?

 

Un vase chinois de valeur peut totalement passer inaperçu pour un néophyte. Il n’a pas besoin d’avoir un riche décor ou d’être grand pour être rare et recherché par les collectionneurs. La rareté est le premier facteur de prix d’un vase chinois ancien. La rareté peut être lié à la couleur, à la finesse ou à la forme du vase. La brillance et l’éventuelle transparence de la porcelaine chinoise sont examinées. Un expert d’art asiatique va également écouter le son que produit le vase lorsqu’on le frappe légèrement.
 
La rareté peut également être liée à la période de production du vase. Les vases commencent à revêtir une certaine valeur à partir du XVIIIe siècle. Les vases chinois produits au XIXe et XXe siècle que l’on trouve en France sont essentiellement des céramiques destinées à l’exportation notamment par la Compagnie des Indes. Elles sont aujourd’hui assez courantes.
 
A noter qu’une paire de vases chinois, notamment ancienne est valorisée sur le marché de l’art asiatique par rapport à deux vases seuls. Il est en effet plus rare qu’une paire de vases ait réussi à traverser les siècles en bon état jusqu’à aujourd’hui et cela reste très décoratif.
 
L’état de conservation du vase chinois est également déterminant pour reconnaître un vase chinois de valeur. Le moindre fête ou cassure dans la porcelaine chinoise dévalorise considérablement le prix de la pièce.

 


Comment dater un vase chinois ?

 

Une technique scientifique permet de dater avec certitude la période de fabrication d’un vase chinois ancien :  la thermoluminescence. Elle mesure la lumière émise par les cristaux de la porcelaine lorsqu’elle est chauffée.
 
Si la forme et le décor du vase en porcelaine sont déterminantes dans sa datation, la marque apposée sur le fond du vase l’est tout autant.  En effet de nombreux objets chinois anciens notamment les porcelaines mais également les poteries ou les bronzes comportent une marque impériale, un sinogramme. L’usage apparaît au XIIe siècle sous les Song et se généralise au XIVe siècle sous les Ming. Ces marques sont l’équivalent d’une signature apposée sur le fond du vase chinois. Elles indiquent le nom de l’empereur. On peut les traduire par « fait pendant la période de l’empereur (nom de l’empereur) des grands (nom de la dynastie ». La présence de la marque impériale sur le vase chinois laisse entendre que l’artisan était agréé par l’administration impériale. Il existe également des signature ou marque d’atelier propres à certains artisans.
 
Attention cependant, la présence d’une marque impériale n’est pas forcément gage d’authenticité. Il y a beaucoup de faux, notamment des faux anciens. L’expertise d’un vase chinois authentique demande donc une grande vigilance.

 


Comment faire estimer un vase chinois ?

 

L’évaluation d’un vase chinois ancien est l’affaire de spécialistes, d’experts en art asiatique. Le marché de l’art chinois et asiatique est complexe et très mouvant depuis une quinzaine d’années. Seuls les experts en art asiatique sont véritablement compétents pour reconnaître un vase chinois de valeur, l’authentifier et lui donner un prix.
 
Vous pouvez feuilleter dans un premier temps les catalogues de vente d’art asiatique pour comparer votre vase chinois en porcelaine avec des vases similaires vendus en vente aux enchères pour vous faire une première idée.
 
Vous pouvez également interroger un commissaire-priseur près de chez vous ou interroger un expert spécialisé en Art asiatique dont vous trouverez la liste ICI et ici ICI

 

Plus pratique et entièrement gratuit, vous nous envoyez quelques photos de votre vase que notre expert en Art asiatique s’engage à estimer en 48H. Il vous suffit de remplir en quelques clics ce formulaire.

 Demandez une estimation de votre vase chinois

 

Comment vendre un vase chinois ancien ?

 

Les canaux de vente sont aujourd’hui multiples. Il convient d’identifier celui en adéquation avec les qualités du vase chinois et grâce auquel il sera susceptible de faire le prix le plus important. Les pièces courantes du XXe ou du XIXe siècle peuvent être proposés sur les sites d’enchères entre particuliers comme ebay ou catawiki. Plus ancien ou plus rare, le vase chinois intéressera un public d’amateurs éclairés ou de spécialistes.
 
Vous pouvez proposer votre vase en porcelaine chinoise directement à une galerie ou une boutique spécialisée en art asiatique. Restés cependant conscient que le marchand doit faire sa marge à la revente de votre vase et que le prix d’achat qu’il vous proposera tiendra compte de cette marge.
 
Pour les vases de qualité supérieure, la vente aux enchères est recommandée. L’estimation du vase chinois sera susceptible de s’envoler grâce au jeu des enchères. En juin 2018, un vase chinois en porcelaine du XVIIIe siècle, découvert dans un grenier, estimé au préalable 700 000 euros a été adjugé 16,2 millions d’euros.
 
En France, l’art asiatique et notamment chinois est beaucoup acheté par des marchands chinois qui vont ensuite remettre en circulation ces pièces sur le territoire. Leurs sujets de prédilection varient et le marché est donc très mouvant. C’est ainsi que certains vases chinois que l’on espérait vendre facilement aux enchères ne trouvent pas preneurs.
 
Pour certains vases chinois anciens, nous recommandons ainsi la vente privée, c’est à dire une vente entre collectionneurs à prix fixe ce qui permet d’éviter la déconvenue d’une enchère décevante.

 
Notre expert en art chinois répond à toutes vos demandes d’estimation de vase chinois ancien gratuitement. Remplissez en quelques clics le formulaire, joignez des photos et recevez une réponse par mail sous 48H. Elle vous conseille également sur le canal de vente à privilégier en fonction des qualités de votre vase en porcelaine.
 

 

Demandez une estimation de votre vase chinois

1er réseau d’experts d’art
et de commissaires-priseurs en France

Découvrez nos spécialistes

Envoyez vos photos – Estimation Gratuite en 48h

Demander une estimation gratuite
dès maintenant