1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Sérusier Paul : cote, prix et estimation en vue d’une vente

Sérusier Paul : cote, prix et estimation en vue d’une vente

Sérusier Paul : cote, prix et estimation en vue d’une vente

 

Paul Sérusier : sa cote sur le marché de l’art

 

Paul Sérusier (1864-1927) est l’une des figures françaises incontournables de l’évolution picturale de la fin du XIXe siècle. A la fin des années 1880, il se rapproche des peintres de Pont-Aven. Dans les années 1890, est à l’origine de la formation du groupe Nabi, rassemblant notamment Maurice Denis, Pierre Bonnard puis Edouard Vuillard. Au début du XXe siècle, il poursuit son travail dans une veine symboliste et érudite.
Les œuvres de Paul Sérusier connaissent, sur le marché de l’art, un nouvel engouement depuis une dizaine d’années. Les estimations et les prix de vente sont particulièrement élevés pour les toiles « bretonnes » aux couleurs vibrantes, peintes avant 1900 : des records ont été récemment battus. La cote de l’artiste peut en outre s’appuyer sur une bonne représentation dans les musées français, avec en tête de proue « Le Talisman », œuvre de 1888 exposée au Musée d’Orsay, considérée comme une œuvre typiquement synthétiste. Paul Sérusier est une valeur sûre du marché de l’art.

 

Paul Sérusier : prix, achat, vente et enchère

 

Les peintures de Paul Sérusier représentant les paysages et les habitants de Bretagne, réalisées avant 1900 sont les plus prisées. Ces tableaux présenteront une estimation et un prix d’achat moyens entre 100 000 et 200 000 euros. Aux enchères, néanmoins, les montants peuvent grimper jusqu’au million d’euros. En 2015, une huile sur toile réalisée vers 1892, de 73,2 sur 92,3 cm, intitulée « Les deux lavandières au bord de la cascade », a été adjugée 1 179 250 €* aux enchères (Christie’s New York).
Si les peintures plus tardives de Paul Sérusier comportent des estimations moindres, elles restent stables et relativement élevées. Pour une peinture à sujet mythologique et religieux, exécutée dans les années 1910, comptez un prix de vente généralement compris entre 30 000 et 60 000 euros. Pour une tableau de nature morte réalisée dans les années 1910 et 1920, les estimations et prix d’achat varient la plupart du temps entre 25 000 et 50 000 euros. Enfin, pour une peinture « bretonne » tardive de Paul Sérusier, comptez entre 15 000 et 30 000 euros.
Pour un crayon ou fusain sur papier de Paul Sérusier, les estimations oscillent entre 3 000 et 5 000 euros, tandis que les gouaches présentent un prix de vente moyen compris entre 8 000 et 12 000 euros. En 2017, une aquarelle et gouache sur papier de 1889-1890, de 26 sur 35,8 cm, intitulée « Paysage breton, la petite anse », a été adjugée 20 000 €* (Sotheby’s Paris).

 

*frais compris

 

 

Image
Sérusier prix cote
Crédit photo : Sotheby’s