1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Dubuffet Jean : cote, prix et estimation en vue d’une vente

Dubuffet Jean : cote, prix et estimation en vue d’une vente

Dubuffet Jean : cote, prix et estimation en vue d’une vente

 

Jean Dubuffet : sa cote sur le marché de l’art

Jean Dubuffet (1901-1985) est l’un des artistes français d’après-guerre les plus recherchés sur le marché de l’art. Son œuvre, protéiforme et originale, s’inscrit dans le courant de l’art brut, qu’il collectionne et théorise dès 1945. Entre 1962 et 1974, il travaille au cycle de l’Hourloupe. Ses œuvres sont reconnaissables par leur vocabulaire tiré des arts non académiques, et le travail sur la matière. Sa démarche continue d’influencer de nombreux
académiques artistes dans le monde.
Jean Dubuffet est consacré sur le marché de l’art de son vivant, dès les années 1960. Depuis, sa cote ne cesse d’augmenter. Ses œuvres sont particulièrement prisées aux Etats-Unis, où il jouit d’une grande reconnaissance. Les nombreuses expositions monographiques de ces dernières années (Fondation Beyeler en 2016, MOMA en 2014-2015, Musée des Arts décoratifs en 2013) contribuent à maintenir des estimations et des prix d’achat importants.
Des records sont régulièrement battus sur le marché de l’art.

 

Jean Dubuffet : prix, achat, vente et enchère

Les tableaux de l’artiste du début des années 1960 sont les plus recherchés sur le marché de l’art. Aux enchères, les grands formats font des prix de vente exceptionnels. Le prix d’achat record pour un tableau de Jean Dubuffet a été battu en 2015 avec une peinture de 1961, « Paris Polka », de 190 sur 220 cm, adjugé 22 076 450 €* (Christie’s New York) issue de la célèbre série du « Cirque de Paris ».
Les sculptures ont une cote plus stable. En vente aux enchères, les estimations et les prix d’achat débutent à 100 000 euros et dépassent le million d’euros pour les formats monumentaux.
Les œuvres graphiques de Dubuffet sont également demandées. Les estimations et prix de vente varient entre 10 000 et 100 000 euros pour les encres, lavis et crayon sur papier, tandis que les gouaches peuvent dépasser le million d’euros à l’adjudication. Une aquarelle de 1962 a ainsi été adjugée 2 902 500 €* en 2017 (Sotheby’s New York).
Les estampes s’échangent à des valeurs importantes pour ce multiple. Les estimations et prix de vente vont en moyenne de 1 000 euros à 15 000 euros.

 

* frais compris

 

Image
Dubuffet prix cote

 

Crédit photo : Christie’s