1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Gallé Émile : cote, prix et estimation en vue d’une vente

Gallé Émile : cote, prix et estimation en vue d’une vente

Gallé Émile : cote, prix et estimation en vue d’une vente

 

Émile Gallé : sa cote sur le marché de l’art

 

Le maître de l’école de Nancy, Émile Gallé (1846-1904), icône de l’Art nouveau est célèbre dans le monde entier pour avoir sublimer la nature dans ses vases, lampes et meubles.
En effet, si l’artiste et chef d’entreprise est connu pour sa production verrière, il s’est également illustré dans la production de mobilier en marqueterie de bois à décor et forme naturaliste.
Après un léger repli ces dernières années, la cote d’Émile Gallé est à nouveau très favorable notamment pour les pièces uniques du maître, celles où le décor végétal épouse des formes courbes typiques de l’Art nouveau. Les estimations et les prix sont moins importants pour le mobilier et la verrerie produite en série après la mort d’Émile Gallé en 1904 jusqu’en 1936, date de fermeture des établissements Gallé.

 

Émile Gallé : prix, achat, vente et enchère

 

Le record de vente pour une pièce de mobilier Art nouveau du maître est détenu par une imposante vitrine « Libellules » vendue aux enchères 133 057 €* en 2015. C’est cependant dans le domaine du verre que l’on enregistre les plus hauts prix avec notamment un grand vase aux Iris de 1901-04 vendu 360 000 € en 2015 ou une coupe aux libellules dont l’estimation a été largement dépassée en 2008 pour atteindre un achat record à 634 000 €*.

 

* hors frais

 

estimation vase gallé prix cote vente expertise

 

Crédit photo : Sotheby’s
 

Vase Émile Gallé : expertise et estimation

 

Vase Émile Gallé : leur cote sur le marché de l’art

Les vases Art nouveau d’Émile Gallé sont connus et appréciés dans le monde entier notamment en Chine. Leurs cotes peuvent être importantes, mais le marché actuel va privilégier les pièces produites avant 1904, du vivant de l’artiste. À la vente et l’achat, les pièces particulièrement recherchées aux enchères sont les pièces de prestiges utilisant des techniques complexes comme les inclusions et de la marqueterie de verre. Les estimations sont plus grandes pour les vases dont la forme courbe est vraiment typique de l’art nouveau et le décor caractéristique de l’artiste comme les vases dits « Roses de France ».
 

Vase Émile Gallé : prix, achat, vente et enchère

Pour un modèle de vase modèle unique avant 1904 de 35 cm comptez entre 20 000 € et 40 000 €* en vente aux enchères. En 2017, un vase de 37 cm dit « L’ancolie » de 1898 a vu son enchère s’envoler à 60 000 €*.
Les pièces les plus rares et recherchées sont les modèles parlant où sont gravés une phrase poétique évoquant la nature. Ainsi un vase « la giroflée de muraille » de 20 cm, visible à l’Exposition universelle de 1900, a largement dépassé son estimation en 2016 et s’est vendu aux enchères 190 000 €*.
Le record pour une pièce en verre d’Émile Gallé est détenu par une coupe aux libellules dont le prix d’achat aux enchères s’est envolé à 634 000 €* en 2008 (Est-Ouest Auctions Co).
 
* hors frais
 
galle vase estimation prix
Vase aux Iris, Émile Gallé, 1901-04, adjugé 360 000 €, Sotheby’s

 

Lampe Champignon Émile Gallé : expertise et estimation

 

Lampe « champignon » Émile Gallé : sa cote sur le marché de l’art

 
La production de lampes Art nouveau d’Émile Gallé est à l’image de sa production verrière, de qualité et de prix variables suivant les époques de création. Les lampes réalisées de son vivant sont rares sur le marché, leur cote est plus importante.
A la suite de son décès, les établissements et sa veuve commercialisent des modèles globalement plus raides dans leurs formes et de moindre qualité. Elles sont plus courantes et réalisent des prix moindres en salle des ventes. Les lampes « champignon », appelées ainsi pour leur forme naturaliste évocatrice, sont particulièrement recherchées à l’achat et la vente.
 

Lampe « champignon » Émile Gallé : prix, achat, vente et enchère

 
Les beaux modèles « champignons » de 1900 ont une estimation aujourd’hui en vente aux enchères située entre 5 000 € et 12 000 €* suivant la taille. Les fleurs comme les hibiscus, les roses, tulipes ou les rhododendrons figurent en décor des plus belles lampes d’Émile Gallé, celles dont le prix est le plus important l’achat et la vente. En 2016, une lampe de 1902 à l’abat-jour en forme de nénuphar de 47 cm s’est vendue 70 000 €* en salle des ventes (Art Auction France).
 
* hors frais
 
Lampe champignon, Émile Gallé, adjugée 56 061 € le 7 juin 2017, Christie’s
 
galle lampe estimation prix expertise expert