1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Seund Ja Rhee : cote, prix et estimation en vue d’une vente

Seund Ja Rhee : cote, prix et estimation en vue d’une vente

seundja rhee tableau prix cote estimation expertise
 

Seund Ja Rhee : sa cote sur le marché de l’art

Peintre, graveur sur bois, dessinatrice et céramiste, Seund Ja Rhee (1918-2009), dite aussi Rhee Seundja, est une figure incontournable de l’art sud-coréen contemporain. Née à Jinju, elle se forme en Corée et au Japon avant d’intégrer l’Académie de la Grande-Chaumière en 1953, dans le quartier de Montparnasse. Elle s’installe à Tourettes-Sur-Loup dans le Var en 1958, où elle travaille jusqu’à sa mort. Son œuvre, protéiforme et singulière, revêt une dimension méditative qui prend racine dans l’art traditionnel coréen et dans l’étude des formes de la nature, tout en s’inspirant des recherches avant-gardistes de l’Ecole de Paris, dont elle est l’unique représentante coréenne. Son œuvre et sa personnalité ont inspiré de nombreux textes et expositions à l’écrivain de l’OuLiPo Michel Butor.

 

De son vivant, l’artiste a participé à de nombreuses expositions de grande ampleur, principalement en France et en Corée. Elle a ainsi atteint une forte légitimité institutionnelle, relayée par un musée monographique tenu par la Seund Ja Rhee Foundation à Séoul. Cela se traduit, sur le marché de l’art, par une cote et des estimations élevées et soutenues, ainsi que de hauts prix lors des ventes aux enchères, particulièrement à Paris, à Hong Kong et à Séoul.

 

Seund Ja Rhee : prix, achat, vente et enchère

Sur le marché de l’art, les peintures de Seund Ja Rhee présentent, de loin, les estimations et les prix d’achat les plus élevés. Les tableaux réalisés entre 1958 et 1965, au début de sa « période varoise », sont les plus recherchés par les collectionneurs. Ceux-ci présentent en effet des estimations et des prix généralement situés entre 50 000 et 100 000 euros, bien que plusieurs toiles aient dépassé 200 000 euros lors de ventes aux enchères.  En 2016, une huile sur toile de 1960 intitulée « White Mirror », de 114,3 sur 88,6 cm, a même été adjugée 439 200 €* (Christie’s Hong Kong), ce qui constitue un record pour une œuvre de Seund Ja Rhee. Les peintures exécutées entre 1953 et 1958 disposent, quant à elles, d’une cote légèrement plus faible, même si elle demeure élevée. Comptez, pour de telles œuvres, sur des estimations et des prix de vente généralement compris entre 10 000 et 50 000 euros. Les peintures de Seund Ja Rhee des années 2000 verront leurs estimations débuter à 15 000 euros, et leurs prix de vente atteindre jusqu’à 50 000 euros. En témoigne l’acrylique sur toile de 2006 intitulée « Une Cité de Vénus Avril », de 72,6 sur 91,6 cm, adjugée 52 250 €* aux enchères (Christie’s Hong Kong).

 

Seund Ja Rhee a également produit de nombreuses linogravures, lithographies et sérigraphies. Pour celles-ci, comptez sur des estimations et des prix de vente débutant à 100 euros. Notons que les céramiques de Seund Ja Rhee, qui constituent une partie importante de son œuvre, ne circulent pas encore sur le marché. Celles-ci peuvent avoir, au vu de la renommée de l’artiste et de la cote ascendante de ses œuvres, une valeur insoupçonnée.

 

*frais compris

 

« Une Cité de Vénus Avril », Acrylique sur toile, 2006, 72,6 x 91,6 cm, Seund Ja Rhee, adjugé 52 250 euros frais compris en 2017 (Christie’s Hong Kong)