1er site dédié à l’expertise, à l’estimation et à la vente de vos œuvres et objets d’art : tableau, sculpture, bijou, montre …

Raoul Ubac : cote, prix et estimation en vue d’une vente

Raoul Ubac : cote, prix et estimation en vue d’une vente

ubac prix cote estimation expertise

Raoul Ubac : sa cote sur le marché de l’art

Artiste protéiforme, Raoul Ubac (1910-1985) est un peintre, photographe, sculpteur, graveur de nationalité belge. Dès les années 1930, il fréquente les surréalistes et se lie d’amitié avec André Breton, Otto Freundlich et René Magritte. Il effectue alors de nombreuses expérimentations autour du médium photographique, à travers le brûlage, la solarisation et le montage, comme en témoigne la série autour du « Combat de Penthésilée », débutée en 1936. Après la Seconde Guerre mondiale, il se détache progressivement du surréalisme et s’adonne à la peinture, à la sculpture et à la gravure sur ardoise. Toujours en quête de nouveaux supports, Raoul Ubac a également réalisé des vitraux, des lithographies, ou encore des paravents.

 

Raoul Ubac fut reconnu de son vivant. Dans les années 1930, il participe à plusieurs expositions surréalistes, et en 1968, le Musée d’Art Moderne de la ville de Paris organise une rétrospective de son œuvre. Sur le marché de l’art, l’estimation de ses tableaux, photographies, dessins et gravures peut donc s’appuyer sur une importante légitimité institutionnelle. La cote de Raoul Ubac atteint son paroxysme après sa mort, au milieu des années 2000, suite à l’exposition monographique lui étant consacrée au Musée du Luxembourg en 2006. Depuis, les prix de vente se sont stabilisés autour de ce pic. Fort est à parier cependant que la valeur de ses œuvres connaîtra à l’avenir une nouvelle embellie, au vu de la saturation du marché des artistes surréalistes.

 

Raoul Ubac : prix, achat, vente et enchère

Les estimations et prix d’achat des œuvres de Raoul Ubac sont soutenus, et ceux indépendamment des médiums.

 

Les tableaux de Raoul Ubac, pour la plupart peints dans les années 1950, présenteront une estimation et un prix généralement compris entre 5 000 et 10 000 euros. Les grands formats (plus de 1 sur 1 mètre), plus rares, dépassent systématiquement cette fourchette. En 2011, un tableau daté de 1957-1958, de 188,5 sur 128,5 cm, a même été adjugé 105 330 €* aux (Versailles Enchères), approchant le record établi 1990 pour une œuvre de l’artiste vendue aux enchères.

 

Les photographies surréalistes de Raoul Ubac, voient leur estimation débuter à 1 500 euros, mais atteignent le plus souvent un prix de vente situé autour de 5 000 euros. Les photographies appartenant au cycle du « Combat de Penthésilée », quant à elles, dépassent régulièrement 10 000 euros aux enchères. En 2013, un tirage argentique daté de 1937, intitulé « Le Combat », a été adjugé 31 250 €* (Sotheby’s Paris), soit le plus haut montant depuis le record établi en 2006 pour une photographie de Raoul Ubac.

 

Les ardoises gravées ou sculptées de Raoul Ubac, d’une grande originalité, présenteront une estimation et un prix de vente oscillant entre 4 000 et 6 000 euros. Les grands format (d’environ 1 mètre de hauteur) seront davantage susceptibles de gagner en valeur, bien qu’en 2012, une ardoise gravée de 32 sur 29 cm ait été adjugée 10 880 €* (Christie’s Paris).

 

Pour un œuvre graphique de Raoul Ubac, qu’il s’agisse d’une aquarelle, d’un pastel ou d’un fusain, comptez une estimation et un prix d’achat compris entre 1 000 et 2 000 euros en moyenne. Les estimations des estampes débutent à 200 euros, mais peuvent dépasser la 1 000 euros pour les aquatintes et les doubles faces.

 

* frais compris

 

« Penthésilée », Tirage argentique solarisé, 1938, 18 x 25,6 cm, Raoul Ubac, adjugé 22 500 euros frais compris en 2015 (Christie’s Paris)